Affaire Benalla: Guillaume Meurice veut «aller chercher» Macron

DISRUPTION L’humoriste de France Inter a lancé un Doodle pour répondre à la harangue du président de la République devant les députés de sa majorité…

R. G.-V.

— 

Guillaume Meurice est connu pour ses positions très anti-Macron.
Guillaume Meurice est connu pour ses positions très anti-Macron. — SYSPEO/SIPA

« Qu’ils viennent me chercher » a lancé le président de la République, mardi soir, en réaction à l'affaire Benalla. Guillaume Meurice le prend au mot. L’humoriste, connu pour ses opinions très anti-Macron, a lancé sur Twitter un rendez-vous à celles et ceux qui veulent « aller chercher » Emmanuel Macron à l’Elysée. Avec humour, il a lancé un Doodle, cet outil utilisé pour caler un rendez-vous au moment où le plus de personnes peuvent y participer.

Ce jeudi matin, 755 personnes avaient répondu être dispo pour samedi, jour théorique où ces opposants au président de la République doivent donc « aller le chercher ». Sous le hashtag #AllonsChercherMacron, Guillaume Meurice a reçu quelques réponses originales. Comme celle du député amiénois de la France insoumise, François Ruffin. Il a indiqué qui se rendrait au rendez-vous en Uber. Histoire de disrupter l’éventuelle manifestation.