VIDEO. Affaire Benalla: Ça s'embrouille ferme à la Commission des lois entre députés

POLEMIQUE Les deux co-rapporteurs de la Commission, Yaël Braun-Pivet et Guillaume Larrivé, se sont à nouveau querellés ce mercredi, et Nicolas Dupont-Aignan y est allé de sa sortie théâtrale...

20 Minutes avec AFP

— 

La présidente de la commission des Lois Yaël Braun-Pivet.
La présidente de la commission des Lois Yaël Braun-Pivet. — LCP

Les deux co-rapporteurs de la commission d’enquête à l’Assemblée sur l’affaire Benalla, Yaël Braun-Pivet (LREM) et Guillaume Larrivé (LR) s e sont à nouveau querellés ce mercredi matin sur la suite de la liste des auditions à mener par la commission.

Avant d’entamer les auditions de la matinée, celle du général Éric Bio-Farina, commandant militaire de l’Élysée, ainsi que le colonel Lionel Lavergne, chef du Groupe de Sécurité de la Présidence de la République (GSPR), la présidente de la commission des Lois a indiqué qu’on arrivait « au terme des auditions qui faisaient consensus entre les groupes politiques » et a annoncé une réunion de la commission des Lois à 16h30 pour trancher sur la suite des personnes à convoquer.

Nicolas Dupont-Aignan quitte la salle

Son co-rapporteur Guillaume Larrivé (LR) a rappelé avoir transmis une longue liste « extrêmement précise » d’auditions qu’il souhaitait, parmi lesquelles le secrétaire général de l’Élysée Alexis Kohler, le porte-parole de l’Élysée Bruno Roger-Petit ou le chef de La République en marche Christophe Castaner.

Celle liste fait l’objet d’une « obstruction de la part d’une majorité aux ordres de l’Elysée », a-t-il affirmé. Le LR Eric Ciotti a renchéri en disant « que les députés LR ne se satisferont pas d’un enterrement de première classe ». Des propos « ahurissants » pour Yaël Braun-Pivet qui a rappelé que la commission avait été mise en place « très rapidement » jeudi dernier et avait siégé jusqu’à 23h mardi soir.

Le non-inscrit Nicolas Dupont-Aignan (DLF) a quitté la salle en refusant de continuer à « participer à une mascarade ». « Au revoir », lui a répondu Yaël Braun-Pivet en répétant que « la commission n’était pas là pour servir de tribune politique ». Mardi, l’opposition de droite avait déjà regretté que la liste des auditions ne soit pas connue davantage à l’avance. « Les auditions seront fixées au fur et à mesure de nos travaux », avait répondu Yaël Braun-Pivet.