Affaire Benalla: Collomb affirme devant les députés ne pas avoir parlé de Benalla avec Macron

ENQUETE Lors de son audition à l’Assemblée nationale, lundi matin, le ministre de l’Intérieur a tenté de protéger le Président de la République…

R. G.-V.

— 

Gérard Collomb a été nommé ministre de l'Intérieur par Emmanuel Macron en mai 2017.
Gérard Collomb a été nommé ministre de l'Intérieur par Emmanuel Macron en mai 2017. — Jacques Witt/SIPA

Deux heures et demie. Les députés de la commission d’enquête sur l’affaire Benalla ont interrogé Gérard Collomb pendant près de deux et demie. Pendant cette audition, il a évidemment été demandé au ministre de l’Intérieur s’il avait discuté avec Emmanuel Macron de la vidéo qui montre Alexandre Benalla, alors, chef adjoint du cabinet présidentiel à l’Elysée, frapper au sol des manifestants du défilé de la Fête du travail.

Gérard Collomb n’a pas évoqué la situation d’Alexandre Benalla, qu’il a par ailleurs dit ne pas connaître, avec le Président de la République le 1er ou le 2 mai. « Je n’ai jamais évoqué la situation de M. Benalla avec le président », a-t-il dit. Il a même ajouté que depuis le 2 mai, il n’en avait pas non plus parlé. Néanmoins, quelques minutes plus tard, il a précisé que ce week-end, il avait parlé de l’affaire mais « le moins possible » avec Emmanuel Macron.