Affaire Benalla: Le collaborateur d’Emmanuel Macron placé en garde à vue

POLEMIQUE L’Elysée a également annoncé ce vendredi que la présidence va licencier ce chargé de mission…

C.P. et F.F.

— 

Alexandre Benalla en vélo.
Alexandre Benalla en vélo. — CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Alexandre Benalla a été placé en garde à vue ce vendredi matin, annonce le parquet de Paris à 20 Minutes, pour les chefs de violences en réunion par une personne chargée d’une mission de service public, usurpation de fonctions, port illégal d’insigne et complicité de détournement d’images issues d’un système de vidéo protection.

Le chargé de mission de l’Elysée est pris dans un scandale depuis mercredi soir après les révélations du Monde. L’Elysée a annoncé également ce vendredi que la présidence va licencier Alexandre Benalla.

Des policiers suspendus

Trois policiers ont aussi été suspendus à titre conservatoire pour avoir extrait des images de vidéosurveillance de la Ville de Paris et les avoir transmises à Alexandre Benalla, a-t-on appris auprès d’une source proche du dossier.

Le quotidien a annoncé mercredi avoir identifié ce chargé de la sécurité d’Emmanuel Macron dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux après la manifestation du 1er mai à Paris. Sur les images, on y voit Alexandre Benalla frapper un manifestant en arborant un casque de policier. Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a annoncé jeudi la saisie de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN).

>> A lire aussi : Suivez les derniers rebondissements en direct par ici