Elysée: La CGT coupe le gaz pendant trois heures

BOUGIES C’était jeudi, à la mi-journée. Le syndicat proteste contre, d’après lui, les projets de démantèlement du secteur public de l’énergie…

R. G.-V.

— 

A picture taken on May 16, 2012 shows a general view of the Elysee presidential palace in Paris. French General Secretary of the Elysee Palace, Pierre-Rene Lemas announced the new government of French Prime Minister Jean-Marc Ayrault earlier today in the courtyard of the Elysee presidential palace in Paris.
A picture taken on May 16, 2012 shows a general view of the Elysee presidential palace in Paris. French General Secretary of the Elysee Palace, Pierre-Rene Lemas announced the new government of French Prime Minister Jean-Marc Ayrault earlier today in the courtyard of the Elysee presidential palace in Paris. — BERTRAND GUAY/AFP

Les syndicats de l’énergie sont inquiets des projets du gouvernement concernant EDF et le font savoir. Jeudi, ils ont temporairement coupé l’approvisionnement en gaz de l’Elysée. C’est la CGT-Energie qui est à l’origine de l’action qui s’est déroulée à partir de la fin de la matinée et jusqu’au début de l’après-midi… au moment de faire le déjeuner, donc.

En cause, l’éventuelle privatisation du service public du gaz et de l’électricité. « Notre fédération n’a de cesse d’interpeller le président de la République et le gouvernement sur le démantèlement du service public de l’électricité et du gaz, a déclaré Olivier Fegneux, responsable régional de la CGT Mines-Energie sur BFMTV. Au vu de non-réponses du gouvernement et de l’Élysée et du président de la République, nous avons décidé avec les grévistes (…) de couper la fourniture de gaz du bâtiment de l’Élysée. »

Syndicats pas convaincus

Dans l’après-midi, l’Elysée a démenti toute intention de démanteler EDF. Cela n’a pas convaincu le syndicat qui demande à la présidence de la République un démenti écrit. La Fête de la musique organisée le soir même dans la cour du palais s’est déroulée sans encombre.