Bientôt une piscine au fort de Brégançon?

RESIDENCE PRESIDENTIELLE Emmanuel et Brigitte Macron ont demandé une étude pour l’installation d’un bassin à l’abri des regards et des objectifs des photographes…

R. G.-V.

— 

Le fort de Brégançon (Var) est une résidentielle de la présidence de la République.
Le fort de Brégançon (Var) est une résidentielle de la présidence de la République. — BERTRAND LANGLOIS / AFP

Après un nouveau service de vaisselle à l’Elysée, une piscine à Brégançon ? C’est ce que révèlent L’Express et Le Figaro ce jeudi matin. Emmanuel et Brigitte Macron auraient demandé aux services de la présidence d’examiner la possibilité d’installer un bassin dans la résidence varoise des chefs de l’Etat.

Pourquoi, alors que le fort de Bormes-les-Mimosas dispose d’une plage privée ? Tout simplement pour se protéger des regards, au large, et des objectifs des photographes qui peuvent, sans mal, viser le couple présidentiel, même à distance. Ce nouveau bassin serait à l’abri de ces risques.

Un coût « limité »

La question est bien évidemment celle du coût pour le contribuable. Comme il s’agirait d’un bassin hors sol (impossible de creuser là-bas) la dépense devrait être limitée. L’Express a vérifié, la référence la plus onéreuse chez Leroy-Merlin est à « seulement » 12.000 euros. Bien moins, évidemment, qu’une piscine en dur.

L’installation pourrait avoir lieu dès d’ici très peu temps, pour les prochaines vacances du couple Macron, qui a déjà annoncé sa présence dans le Var cet été. Mais cette nouvelle, qui arrive après le coût faramineux du nouveau service à vaisselle de l’Elysée et par ailleurs les déclarations sur le « pognon dingue » dépensé par l’Etat pour lutter contre la pauvreté, fait, au moins, un peu tâche.

>> A lire aussi : Assemblée nationale: François Ruffin rabroue «le ministre de la Faïencerie» sur la vaisselle de l'Elysée