«Stupéfait» de voir son rendez-vous avec Collomb annulé, le maire de Saint-Etienne pointe les diktats supposés de Macron

POLEMIQUE Maire LR de Saint-Etienne, Gaël Perdriau n'accepte pas l'annulation sans explication de son premier rendez-vous avec Gérard Collomb mercredi. Il en profite pour charger Emmanuel Macron...

J.L. avec AFP

— 

Le maire de Saint-Etienne Gaël Perdriau, ici en mars 2016 à Saint-Denis.
Le maire de Saint-Etienne Gaël Perdriau, ici en mars 2016 à Saint-Denis. — WITT/SIPA
  • Le maire LR de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, devait connaître mercredi son premier rendez-vous avec le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb.
  • Mais celui-ci aurait d’après Gaël Perdriau, annulé sans explication cette rencontre où il aurait notamment été question de l’usage des caméras mobiles au sein des polices municipales.

On pourrait presque croire en un énième épisode de la rivalité entre Lyon et Sainté. Le maire LR de Saint-Etienne Gaël Perdriau s’est ainsi dit, ce mardi, « stupéfait » de l’annulation sans explication de son premier rendez-vous avec Gérard Collomb. Cette rencontre était d’après Gaël Perdriau prévue mercredi, place Beauvau, avec l’ancien maire de la ville de Lyon.

« C’est avec stupéfaction que j’apprends que le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales vient d’annuler le rendez-vous que nous devions avoir pour évoquer les sujets d’actualité liés à la sécurité et à la contractualisation », s’indigne dans un communiqué Gaël Perdriau, qui préside aussi la métropole de Saint-Etienne.

La polémique de l’usage des caméras mobiles au sein des polices municipales

Pour celui qui se dit prêt à mener la fronde des élus contre l’encadrement par l’Etat de l’évolution de leurs dépenses de fonctionnement, « il y a des vérités liées à la réalité de ce que vivent nos concitoyens et les élus de terrain que l’on ne souhaite pas entendre ». Il s’agit selon lui du « combat difficile mais juste de tous ceux qui ne souhaitent pas se plier aux oukases du président de la République ».

Un tacle glissé à Emmanuel Macron alors que Gaël Perdriau, coprésident de la commission sécurité de l’association France urbaine, devait aussi évoquer avec Gérard Collomb le sujet polémique de la poursuite de l’usage des caméras mobiles au sein des polices municipales. Il refuse jusque-là de les suspendre, ce qui a conduit le préfet de la Loire à effectuer un signalement au procureur de la République de Saint-Etienne.

>> A lire aussi : Saint-Etienne: Le maire refuse de retirer les caméras-piétons de sa police municipale