«Pognon de dingue»: Pourquoi l'Elysée a-t-il fait fuiter cette vidéo d'Emmanuel Macron?

INTERVIEW « 20 Minutes » a interrogé un spécialiste de la communication politique sur la vidéo du président publiée mardi…

Propos recueillis par Thibaut Le Gal

— 

Emmanuel Macron à l'Elysée.
Emmanuel Macron à l'Elysée. — Twitter/@SibNdiaye
  • Dans une vidéo publiée mardi soir par la conseillère en communication du président, Emmanuel Macron évoque le dossier sensible des aides sociales.
  • « On met un pognon de dingue dans les minima sociaux et les gens ne s’en sortent pas», dit-il.
  • Cette vidéo intervient quelques heures avant un discours social du chef de l'Etat.

C’est le dernier coup de com' de l’Elysée. Dans une vidéo publiée mardi soir par Sibeth Ndiaye, la conseillère presse et communication du président, Emmanuel Macron évoque le dossier sensible des aides sociales.

« On met un pognon de dingue dans les minima sociaux et les gens ne s’en sortent pas. Les gens pauvres restent pauvres, ceux qui tombent pauvres restent pauvres. On doit avoir un truc qui permet aux gens de s’en sortir. Par l’éducation », lâche le chef de l’Etat devant ses interlocuteurs.

Pourquoi l’Elysée fait-elle fuiter cette vidéo à quelques heures d’un discours « stratégique » sur la politique sociale prévue ce mercredi ? On en parle avec Philippe Moreau-Chevrolet, dirigeant de MCBG et professeur de communication politique à Sciences Po.

Pourquoi l’équipe communication de l’Elysée a-t-elle publié cette vidéo ?

Emmanuel Macron est le roi du faux off, des fausses coulisses, des faux moments « vrais ». C’est une stratégie qu’il a beaucoup utilisée pendant sa campagne, à travers des documentaires notamment. Quand il est filmé ainsi par ses équipes de communication, il semble objectif, authentique. C’est un effet à la Sarkozy. On n’est pas dans un moment volé à la Laurent Wauquiez, là, il n’y a aucun doute : c’est une communication délibérée de l’Elysée, qui avait envie de faire passer un message.

Quel est le message politique ?

Il utilise cette vidéo pour faire un teaser de son discours social de mercredi matin. C’est la bande-annonce du film. Il veut faire de cette déclaration un événement. L’Elysée commence à craindre que les discours présidentiels se banalisent. Avec un côté transgressif, une phrase à la Morano sur « le pognon », il veut attirer l’attention de tout le monde, et notamment des catégories populaires. Il force un peu la machine pour que les commentateurs, les médias, les politiques et les Français surtout prêtent attention à son discours.

Le message est d’ailleurs clair : il laisse entendre qu’il va rester sur sa ligne de droite, libérale avec l’idée que les pauvres doivent se prendre en charge eux-mêmes. C’est un peu étrange car on attendait plutôt un virage un peu plus à gauche, « social », notamment dans sa majorité.

Ce genre de coup de com' fonctionne-t-il vraiment ?

C’est une manière d’investir le débat politique national, qui s’était décalé sur l’Aquarius ou d’autres sujets. Le président est dans une mauvaise séquence, surtout présent dans le débat international où il a pris beaucoup de coups. Il cherche à envoyer des signaux à l’électorat de droite et populaire et tient à cadrer son discours, en disant, on ne va pas ouvrir les vannes des aides sociales. Je crois qu’il est déjà en campagne pour les Européennes et les Municipales. Edouard Philippe est sur le terrain et lui s’implique aussi personnellement dans la communication.