Le PS inaugurera son nouveau siège le 21 septembre à Ivry-sur-Seine

PARTI Olivier Faure, le Premier secrétaire du PS, a par ailleurs lancé le premier « chantier » du parti consacré à la question européenne…

20 Minutes avec AFP

— 

Le nouveau secrétaire du Parti Socialiste, Olivier Faure.
Le nouveau secrétaire du Parti Socialiste, Olivier Faure. — CHAMUSSY/SIPA

Solférino, c’est du passé. Le Premier secrétaire du PS Olivier Faure a annoncé samedi devant le Conseil national du parti qu’il inaugurerait le nouveau siège du parti à Ivry-sur-Seine ( Val-de-Marne) le 21 septembre.

« Au moment où nous nous parlons, nous sommes candidats à l’achat de ce local à Ivry, mais, je prends la formule consacrée, sous réserve des éventuels droits de préférence du locataire actuel », a-t-il précisé au cours d’une conférence de presse à Solférino.

« Ce lieu doit devenir une ruche studieuse, laborieuse et prometteuse »

Le coût de ces nouveaux locaux s’élève à sept millions d’euros travaux compris, selon Romain Colas, le directeur de cabinet d’Olivier Faure. Le Parti socialiste avait annoncé en décembre la vente de son siège historique de la rue de Solférino, pour 45 millions d’euros, à la société Apsys.

Le lendemain de l’inauguration, ce nouveau siège, situé 99 rue Molière, accueillera une université de rentrée. « Ce lieu doit devenir une ruche studieuse, laborieuse et prometteuse », a souhaité Olivier Faure.

Plusieurs grands chantiers dans les prochains mois

Olivier Faure a par ailleurs lancé le premier « chantier » du parti, consacré à la question européenne. Une grande consultation citoyenne se conclura par un vote ouvert aux militants et sympathisants le 15 octobre.

Deux jours après l’audition de l’ancien président de la République François Hollande à la Fondation Jean-Jaurès, il a aussi lancé un chantier sur le bilan du quinquennat, qu’il conclura en novembre en exprimant dans un discours la position des socialistes.

D’autres chantiers seront lancés dans les prochains mois autour de quatre grands axes : grandir sereinement, vivre et travailler décemment, vieillir sereinement, s’engager résolument face aux transformations de notre monde. De nouveaux statuts seront également rédigés d’ici le 15 décembre, a-t-il annoncé.