Soupçons contre Alexis Kohler: Plusieurs perquisitions au ministère de l'Economie

ENQUETE Le parquet national financier avait ouvert une enquête après les révélations de Mediapart concernant Alexis Kohler...

20 Minutes avec AFP

— 

Le ministère de l'Économie et des Finances dans le quartier de Bercy à Paris, le 19 octobre 2014
Le ministère de l'Économie et des Finances dans le quartier de Bercy à Paris, le 19 octobre 2014 — Bertrand Guay AFP

Des perquisitions ont été menées ce mercredi au ministère de l'Economie dans le cadre de l'enquête qui vise Alexis Kohler, le secrétaire général de l'Elysée,  a-t-on appris de source proche du dossier, confirmant une information d'Europe 1. L'association Anticor a déposé vendredi une plainte contre Alexis Kohler, pour « prise illégale d’intérêt », « trafic d’influence » et « corruption passive ».

Le parquet national financier a ouvert une enquête. Ces perquisitions ont été menées dans des bureaux du ministère de l'Economie et des Finances, car Alexis Kohler y a travaillé entre 2012 et 2016, a précisé cette source. 

L’association anticorruption, s’appuyant sur des articles de Médiapart, dénonce les liens familiaux et professionnels étroits qui existent entre Alexis Kohler et l’armateur italo-suisse MSC. Ce dernier est un client important de STX France, les chantiers navals de Saint-Nazaire. Client unique des chantiers certaines années, l’armateur a joué un rôle essentiel dans les discussions sur leur avenir menées avec l’Etat français.

>> A lire aussi : Visé par une plainte d’Anticor, Alexis Kohler passe malgré lui de l’ombre à la lumière