David Douillet arrête la politique «pour vivre et profiter de ses proches»

STOP Déçu par le comportement de certains responsables politiques, l’ex-judoka préfère jeter l’éponge et se consacrer à ses proches…

L.Br.

— 

David Douillet, le 19 mars 2018 à Paris.
David Douillet, le 19 mars 2018 à Paris. — LAURENT BENHAMOU/SIPA

L’ex-champion de judo David Douillet a pris la décision d’arrêter la politique. Dans une interview accordée au Parisien mardi, il se dit déçu par le comportement des gens qu’il a rencontrés.

« J’ai pris du recul après la présidentielle et les législatives de l’an dernier, lance-t-il. J’ai été déçu par le comportement de beaucoup de gens y compris des cadres du parti. Je ne partage pas la ligne de Laurent Wauquiez, le nouveau président national du parti. Il n’est pas rassembleur. Il y a encore des clans et des arrangements mais surtout de l’hypocrisie », a-t-il déclaré au Parisien.

L’ancien judoka et ex-député de Poissy a été battu lors des législatives 2017 par la candidate de La République en Marche, Florence Granjus.

« Je n’ai aucun regret »

Reconverti depuis à la présidence des Républicains dans les Yvelines, David Douillet a annoncé qu’il abandonnera toutes ses fonctions politiques à la fin de son mandat de conseiller régional d’Ile-de-France.

A 49 ans, David Douillet dit avoir profité de ses expériences en politique. « Je n’ai aucun regret et je ne suis pas amer. Je tourne une page. J’ai vécu de belles expériences pendant neuf ans, de la fonction de député à celle de ministre aux côtés de Nicolas Sarkozy. » Désormais, l’ancien sportif veut « vivre et profiter de ses proches ». « Place aux jeunes », a-t-il affirmé.