D'après Philippe de Villiers, il a «pesé lourd» dans la décision sur Notre-Dame des Landes

POLITIQUE « J’ai plus d’influence aujourd’hui sur la vie politique que lorsque j’étais en pleine activité », juge Philippe de Villiers dans le « Journal du dimanche »…

F.F.

— 

Le souverainiste Philippe de Villiers
Le souverainiste Philippe de Villiers — LOIC VENANCE / AFP

On le savait déjà mais le Journal du Dimanche en dit un peu plus sur l’amitié qui les unit. Emmanuel Macron et Philippe de Villiers s’apprécient et se parlent régulièrement, explique l’hebdomadaire. Le Vendéen a arrêté la politique mais continue de s’intéresser à la chose publique. « J’ai plus d’influence aujourd’hui sur la vie politique que lorsque j’étais en pleine activité », juge Philippe de Villiers.

L’ancien président du Mouvement pour la France explique ainsi au JDD avoir « pesé lourd », sur la décision concernant l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes et l’évacuation de la ZAD. Toujours d’après le journal, le Vendéen aurait également sympathisé avec la première dame Brigitte Macron. « Brigitte adore de Villiers. Elle a un faible culturel pour les gens de cette droite qui sent la terre, les clochers, les semailles et les moissons », d’après une source interrogée par le journal.

Pour Philippe de Villiers, la raison de son entente avec Emmanuel Macron est simple : « Il y a très peu de mecs qui le font rire. Moi je le fais rire. »