VIDEO. Gouvernement: Castaner espère qu'Hulot va «rester» à son poste de ministre

BROMANCE Le patron de La République en marche dit comprendre que la tâche soit difficile pour Nicolas Hulot...

20 Minutes avec AFP

— 

Castaner et Hulot sous le soleil de Forcalquier, le 8 juin 2017.
Castaner et Hulot sous le soleil de Forcalquier, le 8 juin 2017. — BERTRAND LANGLOIS / AFP

On la joue solidaire au sein du gouvernement. Christophe Castaner, a souhaité ce vendredi que Nicolas Hulot « reste » au gouvernement. Le patron de La République en marche défend la diversité des « personnalités » qui le composent, tout en notant que le ministre « se heurte à la difficulté » du poste.

« Je souhaite qu’il reste, bien sûr », a déclaré Christophe Castaner sur franceinfo. « Nicolas Hulot, j’en ai parlé avec lui cette semaine, porte une exigence, une exigence dans son combat, une exigence constante, et il se heurte aussi à la difficulté d’être ministre », a estimé Christophe Castaner.

Le secrétaire d’Etat chargé des Relations avec le Parlement a défendu la « personnalité » de Nicolas Hulot, soulignant qu’il y a « des personnalités différentes dans ce gouvernement, pas que des professionnels de la politique » mais « des femmes et des hommes qui ne sont pas issus du sérail » alors qu’on avait avant « un moule unique ».

« Le doute est le sel de l’esprit »

« Mais je note que depuis un an les couacs ont été très rares », a-t-il fait valoir. Nicolas Hulot a indiqué mercredi qu’il ferait le point à l’été sur sa présence au gouvernement, affirmant qu’il tirerait « les leçons » s’il sent que les « conditions ne sont pas remplies » sur la mise en place des politiques qu’il défend.

Citant une phrase du philosophe Alain (« Le doute est le sel de l’esprit »), une « maxime essentielle en politique » selon Christophe Castaner, ce dernier a dit ne pas avoir « entendu Nicolas Hulot se plaindre » mais plutôt expliquer qu’il ferait « le bilan de (son) engagement » et de « l’efficacité » de cet engagement.

Jeudi soir sur France 3, Edouard Philippe avait déjà réitéré son soutien au ministre de l'Ecologie : « Nicolas Hulot a parfaitement sa place, il a une parole qui est forte, je le soutiens depuis le début, je le soutiendrai toujours », a commenté le Premier ministre.

>> A lire aussi : Nicolas Hulot, grève SNCF... Ce qu'il faut retenir de l'interview d'Edouard Philippe sur France 3

>> A lire aussi : VIDEO. Agriculture, SNCF… Nicolas Hulot , en plein «doute», (gentiment) chahuté dans le Var

>> A lire aussi : VIDEO. Biodiversité: Nicolas Hulot lance un plan pour sauver le monde du vivant, même si «tout le monde s'en fiche»