Benoît Hamon tente de recruter Elise Lucet en vue des élections européennes

Politique Le candidat socialiste à la dernière présidentielle, devenu leader de Génération. s, Benoît Hamon a déclaré ce lundi à « Libération » avoir approché la journaliste vedette de France 2, Elise Lucet, dans la perspective des Européennes…

Jeremy Vial

— 

Le leader du mouvement "Génération.s" Benoît Hamon
Le leader du mouvement "Génération.s" Benoît Hamon — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Coup dur pour Benoît Hamon. Le leader socialiste, qui a essuyé un score historiquement bas pour son parti à la présidentielle, s'est engagé dans une nouvelle aventure politique. Le leader de Génération. s met en ordre de marche son mouvement dans la perspective des Européennes, qui se dérouleront en mai 2019. Et ce dernier a reconnu ce lundi, dans Libération, avoir contacté la journaliste de France 2, Elise Lucet, afin qu’elle devienne candidate pour son mouvement.

Ainsi, la présentatrice de Cash investigation et d’Envoyé spécial a été approchée dernièrement par l’équipe de Benoît Hamon. « On s’est dit que c’était une femme dont l’intérêt pour l’investigation sur l’évasion fiscale ou la santé environnementale rejoignait les grands sujets qui se jouent au niveau européen », a témoigné Benoît Hamon chez nos confrères de Libé. Pour rappel, Emmanuel Macron avait recruté la journaliste Laurence Haïm lors de sa campagne à la présidentielle quand François Hollande, avant lui, avait débauché l’ex-star du JT, Claude Sérillon.

« Militante de rien, sinon du droit d’informer »

L’ancien membre du Parti socialiste n’a pas reçu une réponse favorable de la part de la journaliste de France Télévisions. « On l’a donc contactée, assure Benoît Hamon. Elle a décliné, très poliment, en nous disant qu’elle souhaitait rester journaliste ». Dans une interview accordée à Télérama en avril 2017, Elise Lucet assurait qu’elle n’était « militante de rien, sinon du droit d’informer ». Un camouflet pour Génération. s ? En janvier, Benoît Hamon s’était réjoui du ralliement de l'ancienne ministre de la Culture et ex-membre du PS, Aurélie Filippetti.

Contacté ce lundi par Franceinfo, Elise Lucet a expliqué que Benoît Hamon « ne [lui] a fait aucune proposition », ajoutant : « Il a tenté de me rencontrer, peut-être pour m’en parler. Mais j’ai décliné toute rencontre, nous n’avons donc jamais discuté politique ensemble. » De son côté, l’équipe d’Hamon assure que la prise de contact avec l’ancienne présentatrice de France 2 s’est faite par l’intermédiaire d’un tiers.