VIDEO. «Make our planet great again», «kwassa-kwassa»... 5 déclarations qui marquent l'année de mandat d'Emmanuel Macron

TOP 5 Du kwassa-kwassa qui « amène du Comorien » aux « carabistouilles », petit tour d’horizon des phrases, expressions ou proclamations marquantes du président de la République…

Marie De Fournas
— 
Emmanuel Macron à Sydney, en Australie, le 2 mai 2018.
Emmanuel Macron à Sydney, en Australie, le 2 mai 2018. — PETER PARKS/AP/SIPA

Certaines ont fait scandale, d’autres rire ou réagir. Elles ne resteront pas toutes dans l’histoire, mais ne passeront pas tout de suite aux oubliettes. 20 Minutes a sélectionné cinq déclarations marquantes (parmi un bien grand nombre) des un an de mandat d’Emmanuel Macron.

1. « Le kwassa-kwassa pêche peu, il amène du Comorien »

Cette « blague » douteuse a été prononcée le début juin 2017 par Emmanuel Macron lors de sa visite au Centre régional de surveillance et de sauvetage atlantique d’Etel, dans le Morbihan. Ce dernier fait alors une référence aux kwassa-kwassa, les barques de fortune sur lesquels des passeurs emmènent des migrants comoriens à Mayotte. La traversée est dangereuse et des Comoriens sont déjà morts noyés en la tentant.

2. « Make our planet great again »

Le 2 juin 2017, après que Trump a décidé de sortir les Etats-Unis de l’accord de Paris, Emmanuel Macron prononce puis tweete  ​cette référence au slogan de campagne du président américain. Ce message fera devenir le Français le plus etweeté de l’histoire.

3. « Une gare, c’est un lieu où l’on croise les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien »

Fin juin, le président inaugure Station F, le plus grand incubateur de start-up au monde, situé dans la halle Freyssinet, à Paris. Le lieu est une ancienne gare, ce qui a donné à Emmanuel Macron l’occasion de sortir cette phrase qui a très vite fait scandale. Comparée aux « sans dents » de François Hollande, l’expression est devenue un hashtag massivement repris sur les réseaux.

4. « Vous avez déclenché chez mon chien un comportement totalement inhabituel »

Alors que le président de la République est en pleine réunion à l’Elysée, son chien Nemo est venu se soulager, en toute décontraction, dans la cheminée. Les images ont été enregistrées par les caméras de TF1 et LCI.

5. « Il ne faut pas raconter des "carabistouilles" à nos concitoyens »

Cette déclaration lors de l’entretien du président avec Jean-Pierre Pernaut au JT de 13 heures. Emmanuel Macron aborde à ce moment-là le sujet des dotations aux communes. D’après le Centre national de ressources textuelles et lexicales, ce mot vient de Belgique et a pour synonyme « calembredaine » ou encore « galéjade », c’est-à-dire une « histoire inventée ou simplement exagérée à laquelle on essaie de faire croire ».