VIDEO. Gironde: Robert Ménard pris à partie et jeté au sol par des militants de gauche

MANIFESTATION Le maire de Béziers était invité pour un débat organisé par une association du nord de la Gironde qui réunit des militants de droite et d’extrême droite...

H. B.

— 

Le maire de Béziers Robert Ménard.
Le maire de Béziers Robert Ménard. — Alain ROBERT/Apercu/SIPA

Il n’était visiblement pas le bienvenu en Gironde. Robert Ménard a été bousculé ce samedi vers midi à Saint-André-de-Cubzac (Gironde), rapporte Sud-Ouest. Le maire de Béziers​ aurait même été projeté au sol avant d’accéder à la salle.

Invité par une association du nord de la Gironde qui réunit des militants de droite et d’extrême droite, il devait intervenir lors d’un débat portant sur le thème de « la recomposition politique », notamment le rapprochement entre droite et extrême droite.

Sa venue faisait polémique depuis plusieurs jours

« L’agression de @RobertMenardFR, maire de #Béziers, en présence d’élus et en l’absence très remarquée des gendarmes est inadmissible ! », a tweeté son épouse, Emmanuelle Ménard.

La venue de Robert Ménard à Saint-André-de-Cubzac faisait l’objet, depuis quelques jours, d’une polémique. Le Parti socialiste Nord Gironde avait appelé à «un rassemblement face à l'extrême droite» devant la mairie de la commune entre 13h30 et 14 heures.