Pour François Ruffin, Emmanuel Macron «n'accepte pas la démocratie»

DEBAT L'élu de la France Insoumise n'a pas apprécié les déclarations du chef de l'Etat...

Nicolas Raffin
— 
François Ruffin lors d'une manifestation à Paris en avril 2018.
François Ruffin lors d'une manifestation à Paris en avril 2018. — ISA HARSIN/SIPA

François Ruffin et Emmanuel Macron se livrent une joute verbale par médias interposés. Réagissant aux violences commises lors de la manifestation parisienne du 1er mai, le chef de l’Etat, en déplacement en Australie, avait dénoncé « les pyromanes indignés ».

« Les élus qui tiennent constamment un discours d’agitation, c’est leur faute. Je pense qu’il y a beaucoup de gens qui veulent rejouer la partie démocratique, ils n’ont jamais accepté la défaite » a lancé le président jeudi.

« La démocratie, ça ne veut pas dire que pendant cinq ans, on se tait »

« Je ne remets pas en cause l’élection d’Emmanuel Macron. C’est lui qui n’accepte pas la démocratie », a rétorqué François Ruffin, interrogé par l’AFP. Le député de la France Insoumise organise un rassemblement le 5 mai prochain, intitulé « la fête à Macron ». « Je préférerais que le ministre de l’Intérieur et le Premier ministre mettent toute leur énergie à assurer la sécurité du cortège plutôt que de créer la polémique » a poursuivi l’élu de l’opposition.

« La démocratie, ça ne veut pas dire que pendant cinq ans, on se tait. Les gens ont le droit de contester, y compris quand le président prend des décisions qui n’étaient pas dans son programme, comme la suppression des contrats aidés ou de l’exit tax », a-t-il conclu.