Pour Benoît Hamon, François Hollande est une «autruche» qui n'assume pas son échec

TACLE Invité sur BFMTV ce vendredi, Benoît Hamon est revenu sur sa défaite au premier tour de l’élection présidentielle 2017...

L.Br.

— 

Benoît Hamon, le 2 décembre 2017 au Mans.
Benoît Hamon, le 2 décembre 2017 au Mans. — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Invité sur BFMTV ce vendredi, Benoît Hamon est revenu sur sa défaite au premier tour de l’élection présidentielle 2017. Il en a profité pour égratigner au passage son ex-camarade François Hollande, en plein tournée de promotion pour son prochain livre.

L’ancien ministre de François Hollande s’en est pris à son ex-mentor ce vendredi face à Apolline de Malherbe. Un an après sa défaite à l'élection présidentielle, Benoit Hamon est revenu sur son « échec », avec un score de 6,35 %, le plus mauvais résultat du Parti socialiste pour une présidentielle.

Quand j’ai perdu dans des conditions qui étaient difficiles, je n’ai pas dit que c’est la faute de Hollande, de Valls, de tous les socialistes à l’exception de moi. J’ai dit c’est M.O.N. échec. J’assume et je veux en tirer les leçons », a lancé le leader du mouvement Générations. L’ancien candidat compare cet état d’esprit avec celui de François Hollande, qui, selon lui, refuse d’assumer ses responsabilités.

« Très encombrant »

« Il fait partie de ces autruches qui mettent la tête sous le sable et qui disent : "j’ai tout bien fait", "si j’avais été candidat j’aurais battu Macron", "si Macron a de bons résultats c’est grâce à moi". C’est son choix ! », critique Benoît Hamon. Une méthode malhonnête ?, demande la journaliste. « Ce doit être très encombrant pour l’actuel secrétaire du parti socialiste », répond-il.

Une pique envers l’ancien président de la République. En pleine tournée promotionnelle pour son livre Leçons du pouvoir, François Hollande en profite pour tacler au passage la méthode Macron.