Le Drian a dû prendre un Falcon à 8.000 euros pour accueillir le prince d’Arabie saoudite à Paris

DIPLOMATIE Mohamed Ben Salmane devait initialement être accueilli à l'aéroport du Bourget par Jean-Michel Blanquer, seulement onzième dans l'ordre protocolaire...

H. B.

— 

Le ministère des Affaires étrangères Jean-Yves le Drian.
Le ministère des Affaires étrangères Jean-Yves le Drian. — Ludovic MARIN / AFP

Le couac diplomatique a été évité de justesse. Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a dû abréger son séjour en Bretagne le dimanche 8 avril pour accueillir le prince héritier d' Arabie saoudite au Bourget, révèle Le Canard enchaîné.

Mohammed Ben Salmane devait initialement être accueilli à l’aéroport par Jean-Michel Blanquer. Mais cet accueil n’était visiblement pas du goût du prince héritier qui s’est ouvertement agacé d’être reçu par le ministre de l’Education nationale, seulement onzième dans l’ordre protocolaire. Jean-Yves Le Drian a donc dû se substituer au dernier moment à son collègue pour ne pas vexer la diplomatie saoudienne.

Le voyage aurait coûté près de 8.000 euros

Le problème, c’est que le ministre des Affaires étrangères n’était pas à Paris. Il passait son week-end en Bretagne. Un avion Falcon a donc dû décoller au petit matin de l’aéroport de Villacoublay pour aller chercher le ministre et le ramener à temps à l’aéroport du Bourget.

D’après les informations du Canard enchaîné, cet aller-retour effectué en urgence aurait coûté près de 8.000 euros.