VIDEO. Macron au JT de TF1: Il sort d'où le mot «carabistouille» employé par Emmanuel Macron?

LANGUE « Il ne faut pas raconter des "carabistouilles" à nos concitoyens », a lâché Emmanuel Macron ce jeudi en direct sur TF1. Mais que veut dire cette expression et d’où vient-elle ?…

M.B.

— 

Emmanuel Macron le jeudi 12 avril avant son intervention au JT de 13h00 sur TF1.
Emmanuel Macron le jeudi 12 avril avant son intervention au JT de 13h00 sur TF1. — YOAN VALAT-POOL/SIPA

Vous avez aimé « poudre de perlimpinpin », « croquignolesque » ou encore « galimatias » ? Si vous avez regardé l’entretien d' Emmanuel Macronavec Jean-Pierre Pernaut au JT de 13 heures ce jeudi, vous n’avez pas dû être déçu.

En effet, le président de la République, sur le sujet des dotations aux communes, a lâché qu’il ne fallait pas raconter des « carabistouilles » aux Français.

Un synonyme de « calembredaine »

D’après, le Centre national de ressources textuelles et lexicales, ce mot qui s’emploie essentiellement au pluriel nous vient de Belgique et a pour synonyme « calembredaine » ou encore « galéjade », c’est-à-dire une « histoire inventée ou simplement exagérée à laquelle on essaie de faire croire ».

Dans l’ouvrage de Bernard Pivot, Les 100 expressions à sauver y figurent sa préférée à savoir « carabistouille ». « C’est un mot sonore, qu’on a plaisir à avoir en bouche, exactement comme un vin », expliquait-il au Parisien.

Une expression appréciée des politiques

Mais parmi les politiques, Emmanuel Macron n’est pas le premier à utiliser cette expression comme l’a fait remarquer le député Alexis Corbière à propos de son mentor Jean-Luc Mélenchon.

Récemment, c’est Jean-Christophe Cambadélis qui a aussi employé cette expression dénonçant les «carabistouilles» de François Hollande sur franceinfo.

>> A lire aussi: «Président des riches», grève à la SNCF... Ce qu'il faut retenir de l'intervention d'Emmanuel Macron au JT de TF1