VIDEO. Nantes: Un mannequin à l'effigie de Macron, pendu et brûlé lors d'une manifestation, choque des élus LREM

MANIFESTATION Des militants, dont certains avaient le visage masqué, ont dressé une potence sur laquelle ils ont pendu un mannequin portant une photo du chef de l’Etat…

H. B.

— 

Un mannequin à l'effigie de Macron pendu lors d'une manifestation à Nantes.
Un mannequin à l'effigie de Macron pendu lors d'une manifestation à Nantes. — LOIC VENANCE

Ils dénoncent un « appel au meurtre ». Lors d’un rassemblement samedi à Nantes contre les réformes du gouvernement, des manifestants ont pendu et brûlé un mannequin à l’effigie du président Emmanuel Macron. Une mise à mort symbolique qui a choqué de nombreux élus de La République en Marche (LREM).

La scène s’est déroulée samedi après-midi dans les rues de Nantes. Des manifestants, dont certains avaient le visage masqué, ont dressé une potence sur laquelle ils ont pendu un mannequin portant une photo du chef de l’Etat. Un membre du cortège a ensuite frappé le mannequin avant que celui-ci ne soit brûlé.

Une « mise en scène ignoble et dégradante »

Certains élus de la République en Marche ont dénoncé un « appel au meurtre », comme Valérie Sauviat-Duvert, référente LREM de Loire-Atlantiques. « L’appel au meurtre par pendaison du président de la République Emmanuel Macron, cet après-midi dans les rues de Nantes, dans le cadre de manifestations, est purement scandaleux et inacceptable », a estimé l’élu.

D’autres ont considéré qu’il s’agissait d’une « mise en scène ignoble et dégradante ».

La députée Anne-Laurence Petel, membre du bureau exécutif de LREM, a quant à elle regretté la dérive d’une « revendication syndicale en appel au meurtre ».