Près d’un an après l’élection présidentielle, La République en marche est (finalement) considérée comme un parti de droite

SONDAGE D’après un sondage, la majorité des Français estiment désormais que le parti d’Emmanuel Macron est situé à droite sur l’échiquier politique…

L.Br.

— 

Emmanuel Macron, le 5 avril 2018.
Emmanuel Macron, le 5 avril 2018. — Christophe Ena-POOL/SIPA

Ni de gauche, ni de droite le parti d’Emmanuel Macron ? Ce n’est pas l’avis des Français, qui classent le parti présidentiel à droite, presque un an après l’ élection présidentielle.

Selon un sondage réalisé par Ipsos Public Affairs publié ce vendredi par Le Monde, 50 % des Français classent La République en marche à droite. C’est plus que l’an dernier. Lors de la campagne présidentielle, un tiers des Français estimait que le parti présidentiel était « de droite ». Une conséquence des réformes sociales et économiques du gouvernement ? Tous ceux qui classaient le parti à gauche ou très à gauche en mars 2017 (12 %), ne sont plus que 5 %. De la même manière, seuls 21 % des Français classent désormais le parti présidentiel au centre, contre 33 % l’an passé.

Le clivage gauche-droite n’est pas mort

Le message du candidat Macron, qui se voulait au-dessus de ce clivage, a été bien reçu par les Français : 70 % des sondés assurent que le clivage droite-gauche « ne veut plus dire grand-chose aujourd’hui ». Un sentiment que l’on retrouve dans toutes les catégories de l’électorat : 56 % chez les sympathisants de La France insoumise (LFI), 63 % chez les socialistes, 67 % chez Les Républicains (LR), 74 % chez ceux de LRM et 76 % chez ceux du Front national (FN).

Pourtant, 71 % des Français, et de façon assez homogène, affirment qu’être de gauche et de droite, « ce n’est pas pareil ». D’ailleurs, c’est toujours sur cette échelle que la majorité des sondés se définissent pour évoquer leurs opinions politiques : 32 % se classent à gauche, 37 % à droite et 29 % au centre ; 22 % assurent, en revanche, n’être ni à gauche, ni à droite, ni au centre.

>> A lire aussi : Six mois de Macron. On en est où du «et de droite et de gauche»?

>> A lire aussi : Emmanuel Macron «est en train de détruire la France», assure Nicolas Maduro

>> A lire aussi : QUIZ. «Ne respectez jamais les règles»: Macron ou un PDG de la Silicon Valley? Devinez qui a prononcé ces phrases