Attaques terroristes dans l'Aude: Les parlementaires observent une minute de silence en hommage aux victimes

MEMOIRE A l’Assemblée nationale et au Sénat, les parlementaires ont également rendu hommage au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame…

20 Minutes avec AFP

— 

Les députés debouts lors d'une minute de silence en hommage aux victimes des attaques dans l'Aude.
Les députés debouts lors d'une minute de silence en hommage aux victimes des attaques dans l'Aude. — FRANCOIS GUILLOT / AFP

C’est un hommage solennel rendu aux victimes, quatre jours après les attaques terroristes de l’Aude. L’Assemblée nationale a observé une minute de silence ce mardi pour les quatre victimes du terroriste  Radouane Lakdim.

« Notre responsabilité collective est de défendre notre République face au chantage odieux des fondamentalistes », a déclaré dans l’hémicycle le président de l’Assemblée François de Rugy (LREM).

« Notre devoir commun est de défendre, chacun à sa place, chacun avec ses convictions, nos valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité qui font de la République française une cible particulière », a-t-il ajouté devant députés et membres du gouvernement debout et silencieux.

Vendredi, « notre République avait un visage, celui du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame », a rappelé François de Rugy, invitant l’assistance à une minute de silence « à la mémoire des victimes, à la mémoire d’un héros français ».

Silence avant les questions au gouvernement

« Alors que le pire était en place, cependant, j’ose le dire, le mal a été vaincu, parce que la scène a été inversée. Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame a remis le monde humain en ordre. Il a réaffirmé la primauté de la compassion, il a affirmé la primauté d’un altruisme absolu, celui qui prend pour soi la mort possible de l’autre, illustrant ainsi les valeurs de foi et de philosophie auxquelles il était attaché personnellement », a déclaré Jean-Luc Mélenchon, président du groupe France Insoumise, balayant ainsi les polémiques liées à un tweet d’un ex-candidat de son parti sur la mort du lieutenant-colonel.

Au Sénat, un hommage sera également rendu aux victimes des attentats de l’Aude avant le début des questions au gouvernement, suivi d’une minute de silence.

Une cérémonie publique d’hommage national au gendarme Arnaud Beltrame, tué vendredi par le tueur djihadiste de l’Aude, se déroulera mercredi aux Invalides, après une veillée réservée à « ses frères d’armes », a annoncé l’Elysée lundi.