Attaques terroristes dans l'Aude: Laurent Wauquiez dénonce la «coupable naïveté» d'Emmanuel Macron

REACTION Le chef de file des Républicains a également demandé le rétablissement de l'état d'urgence...

20 Minutes avec AFP

— 

Laurent Wauquiez durant un meeting à Toulon, le 16 février 2018.
Laurent Wauquiez durant un meeting à Toulon, le 16 février 2018. — AFP

Laurent Wauquiez a dénoncé ce lundi la « coupable naïveté » d’Emmanuel Macron et réclamé, après les attaques djihadistes dans l'Aude, le rétablissement de l’état d’urgence.

« Je demande solennellement à Emmanuel Macron de sortir de sa coupable naïveté et d’avoir enfin le courage de prendre les mesures qui s’imposent pour protéger les Français », a lancé le président des Républicains dans une déclaration au siège du parti.

>> A lire aussi : Pour la mère d'Arnaud Beltrame, «Il faut montrer la photo des héros, pas des tueurs et des monstres»

Le chef de l'Etat, a-t-il accusé, « se trompe tragiquement de diagnostic sur la barbarie islamiste, lorsque pour l’expliquer il met en avant le chômage ou les discriminations ». « Ces propos sont non seulement insupportables, mais ils sont surtout irresponsables, parce qu’ils aboutissent à mettre en avant l’excuse sociale au lieu de prendre les mesures sécuritaires qui s’imposent », a-t-il fustigé.

Des dispositions de l’état d’urgence entrées dans la loi ordinaire

Laurent Wauquiez a réitéré sa demande de rétention administrative des fichés S les plus dangereux et l’expulsion des étrangers qui seraient dans ce cas.

« La contagion islamiste doit être éradiquée », a fait valoir Laurent Wauquiez. « Je demande que l’on s’en donne les moyens et que l’état d’urgence soit rétabli », a-t-il ajouté.

L’état d'urgence, instauré après les attaques du 13 novembre 2015, n’avait pas été reconduit en novembre 2017 mais nombre de ses dispositions sont de fait entrées dans la loi ordinaire.