Nice: Le Front national choisit la capitale azuréenne pour fêter le 1er mai avec ses alliés européens

REUNION Les autres partis d’extrême droite du mouvement Europe des nations et des libertés devraient être conviés...

F.Bi. avec AFP

— 

Marine Le Pen, présidente et candidate du Front national à la présidentielle, le 13  février 2017 à Nice
Marine Le Pen, présidente et candidate du Front national à la présidentielle, le 13 février 2017 à Nice — VALERY HACHE / AFP

C’est Nicolas Bay, l’un des vice-présidents du Front National, qui l’a annoncé sur Twitter. Marine Le Pen fêtera le 1er mai à Nice avec d’autres partis d’extrême droite du mouvement Europe des nations et des libertés (MENL).

« Cette année, le 1er mai, nous fêterons Jeanne d’Arc et le travail, mais aussi les nations d’Europe lors d’un grand événement à Nice organisé par le mouvement pour l’Europe des nations et des libertés, en coopération avec tous nos alliés », a écrit le responsable des Affaires européennes au sein du parti.

Les noms des invités « connus un peu plus tard »

Marine Le Pen sera présente à Nice mais les noms des autres participants seront « connus un peu plus tard », a précisé l’eurodéputé Nicolas Bay, qui est aussi coprésident du groupe parlementaire européen du même nom ENL.

>> A lire aussi : L'ONU met en garde contre «l'exploitation de la peur» en Europe après l'arrivée de l'extrême-droite au pouvoir en Autriche

Outre le FN français, le mouvement ENL (en anglais Movement for a Europe of Nations and Freedom, MENF) comprend le parti belge flamand Vlaams Belang, la Ligue du Nord italienne, le FPÖ autrichien, le parti tchèque SPD et le parti polonais Nowa Prawica, selon son site internet.

Plus célébré à Paris depuis quelques années

Au Parlement européen, le groupe ENL (en anglais Europe of Nations and Freedom, ENF) est composé de 36 eurodéputés, dont près de la moitié issus du FN français. Il compte aussi en son sein l’Italien Matteo Salvini (La Ligue), qui aspire à diriger le futur gouvernement en Italie.

>> A lire aussi : Découvrez les amitiés très à droite de Matteo Salvini, le chef de la Ligue qui a terrassé Berlusconi

Marine Le Pen ne célèbre plus le 1er mai à Paris depuis quelques années. En revanche son père et cofondateur du FN, Jean-Marie Le Pen, exclu du parti en 2015, rend traditionnellement hommage à Jeanne d’Arc ce jour-là près de sa statue équestre située place des Pyramides, dans le 1er arrondissement de Paris.