Jacques Chirac «dans une forme aussi bonne que possible», selon Villepin

POLITIQUE Plusieurs de ses proches ont assuré ces derniers mois à l'AFP qu'il allait beaucoup mieux que lors de ses ennuis de santé...

20 Minutes avec AFP

— 

Le 21 novembre 2014, Jacques Chirac à la Fondation du Quai Branly. AFP PHOTO / POOL / PATRICK KOVARIK / ALTERNATIVE CROP
Le 21 novembre 2014, Jacques Chirac à la Fondation du Quai Branly. AFP PHOTO / POOL / PATRICK KOVARIK / ALTERNATIVE CROP — AFP

L'ex-président Jacques Chirac, qui a fêté ses 85 ans fin novembre, est «dans une forme aussi bonne que possible», a assuré dimanche son ancien Premier ministre Dominique de Villepin.

«J'ai la chance de le voir de temps en temps. Il est dans une forme aussi bonne que possible», a-t-il déclaré lors du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro. «C'est un homme qui, vous savez, a beaucoup compté pour moi et qui me manque. Donc, chaque fois que je peux le faire, j'ai du plaisir à aller le saluer», a ajouté M. de Villepin, dernier Premier ministre de Jacques Chirac, entre mai 2005 et mai 2007.

Chirac, qui a été président de la République entre 1995 et 2007, est régulièrement l'objet des rumeurs les plus alarmistes, après son hospitalisation en urgence en septembre 2016 pour une infection pulmonaire. Plusieurs de ses proches ont toutefois assuré ces derniers mois à l'AFP qu'il allait beaucoup mieux que lors de ses ennuis de santé.

En novembre, le président du groupe LR à l'Assemblée nationale, Christian Jacob, chiraquien historique, avait ainsi déclaré que, malgré sa «maladie qui est évolutive», Jacques Chirac était «plutôt dans une période où les choses vont bien».

Vcitime de rumeurs

La fille de l'ancien chef de l'Etat, Claude Chirac, avait elle aussi déclaré en septembre 2017 que son père allait mieux. En septembre 2016, Jacques Chirac avait dû rentrer en urgence du Maroc, où il était en villégiature avec son épouse Bernadette, afin d'être hospitalisé à Paris pour une infection pulmonaire.Il avait séjourné à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière pendant près d'un mois avant de pouvoir regagner son domicile parisien.

Depuis son départ de l'Elysée, M. Chirac -victime d'un accident vasculaire cérébral en 2005 après avoir été connu pendant des décennies pour sa santé de fer et son naturel bon vivant- a dû être soigné à plusieurs reprises. Chacune de ses hospitalisations est l'occasion de rumeurs les plus folles sur son réel état de santé.