Congrès du FN: Jean-Marie Le Pen déchu de sa présidence d’honneur, Marine Le Pen réélue présidente

FRONT NATIONAL Le patriarche du FN, qui a présidé le parti pendant 39 ans de 1972 à 2011, avait déjà été exclu en 2015 par la présidente Marine Le Pen…

H. B. avec AFP

— 

Marine Le Pe et Jean-Marie Le Pen.
Marine Le Pe et Jean-Marie Le Pen. — GERARD JULIEN, IROZ GAIZKA / AFP

Le vote a été quasi unanime. Les militants du Front national réunis en Congrès à Lille ont voté sans surprise de nouveaux statuts du parti qui suppriment la fonction de président d’honneur, occupée depuis 2011 par le cofondateur du parti Jean-Marie Le Pen, déjà exclu, a annoncé ce dimanche Jean-François Jalkh, vice-président du FN.

Les quelque 1.500 militants présents à Lille ont approuvé ces statuts à 79,7 % des voix exprimées (20,2 % contre).

Une longue bataille judiciaire entre le père et la fille

Jean-Marie Le Pen, qui a présidé le parti 39 ans, de 1972 à 2011, avait déjà été exclu du parti en 2015 par la présidente du FN Marine Le Pen en raisons de propos polémiques répétés sur la Shoah. Cette exclusion a donné lieu à une longue bataille judiciaire entre le père et la fille.

>> A lire aussi : La justice confirme l'exclusion de Jean-Marie Le Pen mais maintient son statut de président d'honneur

Le 9 février, la cour d’appel de Versailles avait confirmé l’exclusion de Jean-Marie Le Pen mais l’avait laissé à ses fonctions de président d’honneur. Ce vote rend caduque cette décision judiciaire.

 

Et Marine Le Pen, réélue présidente…

Marine Le Pen, seule candidate, a également été réélue présidente du Front national avec 100 % des suffrages exprimés, dont 2,87 % de bulletins blancs ou nuls.

Elle entame ainsi son troisième mandat à la tête du parti qu’elle dirige depuis 2011. Dans son discours ce dimanche après-midi, elle proposera un nouveau nom pour son mouvement.