Accusé d'abus de faiblesse, Gérald Darmanin va porter plainte pour dénonciation calomnieuse

JUSTICE Une femme a déposé plainte contre le ministre des Comptes publics pour «abus de faiblesse» le 13 février dernier…

L.C.

— 

Le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, le 21 février 2018 à Paris.
Le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, le 21 février 2018 à Paris. — Francois Mori/AP/SIPA

Il compte contre-attaquer. Deux jours après la publication du témoignage d’une femme qui a porté plainte contre Gérald Darmanin pour « abus de faiblesse », le ministre des Comptes publics a décidé de déposer plainte pour « dénonciation calomnieuse » auprès du procureur de Paris. Son avocat Mathias Chichportich a déclaré à France Info que cela serait fait « d’ici [à] la fin de la semaine », confirmant une information publiée par RTL ce mardi.

>> A lire aussi : Gérald Darmanin est-il fragilisé au sein du gouvernement par cette deuxième plainte?

Une deuxième plainte

Une deuxième femme a porté plainte contre Gérald Darmanin, le 13 février dernier, pour « abus de faiblesse ». Elle affirme s’être « sentie obligée » d’avoir des relations sexuelles avec lui pour obtenir un logement et un emploi, selon son témoignage publié dimanche par Mediapart. A l’époque des faits qu’elle relate, il était maire de Tourcoing, entre 2014 et 2017. Une enquête préliminaire a été ouverte.

>> A lire aussi : Darmanin: La seconde plaignante affirme s'être «sentie obligée» d'avoir un rapport sexuel

Une première femme, Sophie Patterson-Spatz, avait accusé le ministre de viol mais sa plainte a été classée sans suite mi-février car l’enquête n’avait « pas permis d’établir l’absence de consentement », selon le parquet de Paris. Elle est elle-même visée par une plainte pour dénonciation calomnieuse déposée par le ministre, qui assure n ’avoir « jamais abusé » d’une femme ou de ses fonctions.