La politique, «je suis passé à autre chose», assure Montebourg

RECONVERSION L’ancien ministre, qui s’occupe d’élevage des abeilles et de culture des amandes, y voit « la poursuite de [s]on action politique »…

20 Minutes avec AFP

— 

L'ancien ministre Arnaud Montebourg, le 19 janvier 2017, à Paris.
L'ancien ministre Arnaud Montebourg, le 19 janvier 2017, à Paris. — SIPA

L’ancien ministre de l’Economie, Arnaud Montebourg, assure qu’il est « passé à autre chose » que la politique et qu’il a « des projets dans l’industrie », dans un entretien au Journal du dimanche.

Le candidat malheureux à la primaire socialiste pour l’élection présidentielle confirme qu’il s’occupe désormais d’élevage des abeilles et de culture des amandes. « Je rassemble les compétences et les moyens nécessaires pour relancer des filières sinistrées, aider des agriculteurs à s’installer et à s’équiper et apporter aux consommateurs des produits de qualité », précise-t-il.

« En politique, tout le monde se bat contre tout le monde ; les énergies s’annulent »

« C’est la poursuite de mon action politique », souligne le chantre du « Made in France », qui « travaille à la relocalisation de ces activités en France, pour créer des emplois, de la valeur et de l’excellence ».

>> A lire aussi : L’étonnante reconversion d’Arnaud Montebourg dans la production de miel régale la twittosphère

En revanche, s’agissant de la politique, « je suis passé à autre chose », affirme Arnaud Montebourg. « En politique, tout le monde se bat contre tout le monde ; les énergies s’annulent. Par l’entreprise, on peut faire ce que les élus n’arrivent plus à faire. J’ai aussi des projets dans l’industrie, mais chaque chose en son temps. Sur le fond, mon engagement reste le même ; mais il est à la fois plus modeste et plus concret », ajoute-t-il encore.