Christophe Castaner en Guyane pour soutenir un candidat à la législative partielle

ELECTION Début décembre, le Conseil constitutionnel avait annulé l’élection de Lénaïck Adam, conseiller territorial de Guyane…

N.Sa avec AFP

— 

Sur son compte Twitter, Christophe Castaner affiche son soutien pour Lénaïck Adam et fait campagne à ses côtés pour la législative partielle en Guyane.
Sur son compte Twitter, Christophe Castaner affiche son soutien pour Lénaïck Adam et fait campagne à ses côtés pour la législative partielle en Guyane. — Capture d'écran Twitter

Rien n’est trop beau pour s’assurer de l’adhésion d’un futur député à la majorité présidentielle. Christophe Castaner a fait le déplacement jusqu’en Guyane vendredi pour soutenir Lénaïck Adam, candidat à une nouvelle élection législative dans la 2e circonscription.

Lénaïck Adam figurait parmi les plus jeunes députés de l’Assemblée

« Lénaïck est un type formidable, j’ai découvert cet homme et j’ai aimé sa passion, son parcours de vie et ce qu’il représente, je voulais être à ses côtés » pendant la campagne, a déclaré le délégué général de La République En Marche à sa descente de l’avion.

Lénaïck Adam, conseiller territorial de Guyane (Guyane Rassemblement), âgé de 26 ans, diplômé de Sciences Po en Finance et Stratégie avait été élu député en juin dernier. Il figurait parmi les plus jeunes à siéger à l’Assemblée nationale.
Début décembre, le Conseil constitutionnel avait annulé son élection après un recours déposé par Davy Rimane (sans étiquette), arrivé au second tour, en raison de l’absence d’assesseur dans deux bureaux de vote de la commune de Maripasoula (sud-ouest guyanais) et eu égard au faible écart de voix (56) entre les deux candidats à l’issue du second tour.

>> A lire aussi : Législatives partielles: Pour gagner une élection, faut-il être soutenu par des ténors politiques?

Interrogé par l’AFP, Christophe Castaner a reconnu que son déplacement avait « aussi une dimension politique », afin de s’assurer que « demain, le député qui sera la courroie de transmission des Etats généraux, des Assises des Outre-mer » sera membre de la majorité présidentielle.

Jean-Luc Mélenchon est aussi attendu en Guyane

Pendant trois jours, Christophe Castaner va sillonner, aux côtés d’élus guyanais, une grande partie de l’ouest de la circonscription.
Un premier meeting, vendredi soir à Kourou. Samedi, il se rendra à Saint-Laurent du Maroni (2e ville de Guyane). Et par hélicoptère dans les communes de Maripasoula et Papaïchton, uniquement accessibles par les airs ou le fleuve. Lundi, avant de partir, le délégué général LaREM visitera le centre spatial de Kourou.

Originaire de l’ouest guyanais, Lénaïck Adam est aussi soutenu par l’UDI. Son parcours avait été salué par le Premier ministre Edouard Philippe lors de son discours de politique générale.

Jean-Luc Mélenchon est aussi attendu en Guyane à partir de lundi, pour un déplacement de sept jours. Il vient soutenir la candidature de Davy Rimane, syndicaliste Edf, figure de proue du grand mouvement social de mars 2017 en Guyane.
Six autres candidats se disputeront la législative partielle, qui se déroulera les 4 et 11 mars.