Strasbourg: La sénatrice Fabienne Keller quitte Les Républicains

POLEMIQUE La sénatrice Fabienne Keller, ancienne porte-parole d'Alain Juppé, annonce sa décision de quitter Les Républicains en réaction aux dernières déclarations de son président Laurent Wauquiez…

G.V.

— 

Illustration. Fabienne Keller
Illustration. Fabienne Keller — Varela

Il y a deux jours encore lorsque 20 Minutes la contactait, elle ne se prononçait pas définitivement, mais ses déclarations montraient son désaccord. C’est à présent chose faite. Dans un courrier commun adressé 23 février à Laurent Wauquiez, président du parti Les Républicains, la sénatrice Fabienne Keller, ancienne porte-parole d’Alain Juppé pour la primaire à droite et le député de la 5e circonscription du Bas-Rhin Antoine Herth, annoncent leur décision de quitter le parti Les Républicains. « C’est avec tristesse et inquiétude que nous constatons que ce mouvement du rassemblement est devenu celui du repliement », peut-on y lire.

>> A lire aussi : Nicolas Sarkozy raconte avoir «pulvérisé» Laurent Wauquiez au téléphone

« Le choix de la clarté »

« Bien trop souvent, vos paroles et vos prises de position donnent l’impression que votre ambition n’est plus de combattre les idées populistes mais de les épouser, de les faire vôtres. Que reste-t-il des valeurs européennes, humanistes, sociales et libérales qui constituaient l’ADN de notre famille politique ? », déplorent notamment les élus. « Nous ne nous reconnaissons plus ni dans les valeurs centrales de notre mouvement, ni dans votre style de gouvernance. » Tous deux cofondateurs du mouvement Agir La Droite Constructive fin novembre, Fabienne Keller et Antoine Herth concluent en expliquant avoir fait « le choix de la clarté. »