Propos de Laurent Wauquiez: Plusieurs proches de Juppé quittent le parti LR

POLEMIQUE Si le maire de Bordeaux n'a pas réagi officiellement aux propos du président de LR, il se serait lâché en privé, tandis que plusieurs de ses proches ont annoncé leur démission du parti...

M.B.

— 

Alain Juppé, lors du meeting de soutien à François Fillon à Bordeaux, le 16 février 2017
Alain Juppé, lors du meeting de soutien à François Fillon à Bordeaux, le 16 février 2017 — M.Bosredon/20Minutes

On attendait une réaction officielle. On scrutait son fil Twitter, sur lequel le maire de Bordeaux n’hésite pas à se lâcher ces derniers temps, notamment pour pester contre des retards de train sur la LGV Bordeaux-Paris. Mais, en vacances à Venise pour quelques jours, Alain Juppé a décidé de ne pas commenter la sortie de Laurent Wauquiez à propos de sa gestion des finances à la mairie de Bordeaux. Et de laisser son adjoint Nicolas Florian répondre aux questions des journalistes, mardi dernier.

>> A lire aussi : «On ne brûle pas les billets à Bordeaux!», répond le premier adjoint d'Alain Juppé

En privé, en revanche, le maire de Bordeaux n’aurait pas mâché ses mots à l’encontre du président de LR. « Mais quel con ! » aurait-il lâché, rapporte Le Parisien, lorsqu’il a découvert les propos de Laurent Wauquiez lundi soir.

Démissions de LR en série à la mairie de Bordeaux

Il faut rappeler que ce dernier a accusé Alain Juppé d’avoir « cramé la caisse » et « fait exploser les impôts et l’endettement » à Bordeaux. Dans l’entourage du maire de Bordeaux on est furieux. Nicolas Florian s’est évidemment employé mardi à démonter les accusations du président de LR.

D’autres réactions ont suivi : Dominique Bussereau, un proche de Juppé, a annoncé qu’il quittait le parti, suivi par deux adjointes de Juppé, Anne Brézillon et Anne Walryck.

Ces deux dernières rejoignent quatre autres adjoints qui avaient déjà annoncé leur départ de LR dès l’élection de Laurent Wauquiez à la tête du parti : Jean-Louis David, Stephan Delaux, Joël Solari et Elizabeth Touton.

>> A lire aussi : Dominique Bussereau quitte Les Républicains pour de bon

Et quid d’Alain Juppé, alors ? Le maire de Bordeaux avait annoncé en début d’année qu'il ne reprendrait pas sa carte pour l'année 2018, et qu’il prenait du recul. Il pourrait décider de franchir un nouveau pas ces prochains jours.