Propos de Laurent Wauquiez: Dominique Bussereau quitte Les Républicains pour de bon

POLITIQUE L'ancien ministre regrette les « errements » et la « violence verbale » du président du parti...

M.C. avec AFP

— 

Dominique Bussereau a été contraint de choisir entre ses deux mandats.
Dominique Bussereau a été contraint de choisir entre ses deux mandats. — Patrick Kovarik / AFP

Laurent Wauquiez exclut toute forme d'excuse et provoque un courant d'air chez Les Républicains. Après la prestation sur BFMTV du président du parti, qui a «assumé» ses propos chocs, quatre jours après la diffusion par TMC de ses déclarations devant des étudiants lyonnais, l'ancien ministre Dominique Bussereau a annoncé claquer la porte de LR:

«Puisque Laurent Wauquiez assume ses errements et sa violence verbale j'en tire les conséquences : j'étais en congé de LR, ce soir j'en démissionne définitivement», a  tweeté le conseiller spécial de Valérie Pécresse dans son mouvement Libres!. La députée européenne Elisabeth Morin-Chartier lui a emboîté le pas:

Avec son explication de texte, Laurent Wauquiez espère en avoir terminé avec ce qui a constitué sa plus grande tempête médiatique depuis son élection à la présidence des Républicains en décembre, alors que le parti se targuait d'être la «principale force d'opposition», avec deux victoires à des législatives partielles. Au sein de la droite, les porte-parole attaquaient la «déontologie» journalistique.

>> A lire aussi : «On ne brûle pas les billets à Bordeaux!», répond le premier adjoint d'Alain Juppé à Laurent Wauquiez

Mais le ton était nettement plus sceptique en coulisses. «Officiellement, on fait bloc mais tout le monde est très mal à l'aise. C'est une connerie sans nom, qui va laisser des traces», jugeait mardi matin un parlementaire LR.