QUIZ. «Simple, basique»: Quand les politiques s'ambiancent avec du rap

JEU A l'instar d'Alexis Corbières citant Orelsan sur le plateau de «L'Emission politique», depuis quelques temps, les politiques aiment convoquer les rappeurs dans leurs déclarations ou interviews...

T.L.G.

— 

Olivier Besancenot et Joey Starr se font des bisous
Olivier Besancenot et Joey Starr se font des bisous — MIGUEL MEDINA / AFP

A l’origine, ces deux-là ne s’aimaient pas forcément. Depuis plus de vingt ans, politiques et rappeurs entretiennent des relations tumultueuses. Se sont multipliés polémiques et  procès, depuis le premier en 1995, lorsque le ministre de l'Intérieur Jean-Louis Debré potre plainte contre Ministère A.M.E.R. Les rappeurs ne se sont pas laissés intimider, à l’image de Booba, dans son tube Inédit : « La politique, c’est qu’une partouze de chiens errants ». Mais depuis quelque temps, la classe politique se plaît à utiliser quelques punchlines.

Jeudi, dans «L'émission politique», le député insoumis Alexis Corbière a fait une allusion à une chanson d’Orelsan lors de son débat face à Jean-Michel Blanquer. L’occasion pour 20 Minutes de vous proposer ce petit quiz, simple et basique, sur les meilleures convocations du rap français par la classe politique.