Florian Philippot a déposé deux plaintes pour des menaces de mort

JUSTICE Le président des Patriotes et ex-vice président du Front national a été menacé via des messages privés sur Facebook…

H. B. avec AFP

— 

Florian Philippot, l'ex-vice-président du FN.
Florian Philippot, l'ex-vice-président du FN. — FRANÇOIS NASCIMBENI / AFP

L’une a été déposée courant janvier, et la seconde ce vendredi. Le président des Patriotes, Florian Philippot, a déposé deux plaintes à Paris pour des menaces de mort reçues via des messages privés sur Facebook, a-t-il annoncé ce samedi, assurant ne pas connaître l’identité des auteurs.

« J’ai reçu des menaces de deux personnes différentes en quelques semaines », a expliqué le responsable politique, confirmant une information de Closer. « Je ne connais aucun des deux », a-t-il précisé.

« Le vocabulaire laisse penser que ça vient de cercles d’extrême droite »

Dans le premier cas, un seul message, dont « le vocabulaire laisse penser que ça vient de cercles d’extrême droite » lui a été adressé. Dans le deuxième cas, il s’agit « d’une série de messages, sur plusieurs jours ». « En général je ne porte pas plainte quand il s’agit d’injures mais pour des menaces physiques ou de mort, si », a précisé Philippe Philippot, qui bénéficie d’ une protection policière.

>> A lire aussi : Les patriotes de Philippot et les frontistes se déchirent sur Twitter

L’ancien numéro 2 du FN a quitté le parti de Marine Le Pen en septembre et a créé son propre parti, Les Patriotes.