VIDEO. Quand les politiques revêtent des tenues traditionnelles

POINT MODE Après François Hollande et sa chapka en 2014, 2018 a vu Emmanuel Macon se coiffer d’un fez...

B.D.

— 

Le président Emmanuel Macron essaye un fez lors de sa visite de la médina de Tunis, le 1er février 2018.
Le président Emmanuel Macron essaye un fez lors de sa visite de la médina de Tunis, le 1er février 2018. — ERIC FEFERBERG-POOL/SIPA

Le fez d’Emmanuel Macron fera-t-il autant parler que la chapka de François Hollande ? Le président français, qui était en visite d’Etat en Tunisie ces deux derniers jours, a profité de son passage à Tunis pour déambuler dans la médina, jeudi dans l’après-midi. Allant à la rencontre des commerçants, il s’est arrêté dans l’un des magasins, et n’a pas hésité à se coiffer d’un fez, un couvre-chef rouge typique du Maghreb.

Se vêtir des habits et coiffes traditionnels des pays où ils sont accueillis est en effet l’un des incontournables des femmes et hommes politiques en voyage officiel à l’étranger. La preuve : outre François Hollande, qui a posé en chapka et pelisse beiges offerts par le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev en 2014, Jacques Chirac, François Mitterrand ou encore Ségolène Royal se sont prêtés à l’exercice.

Et les Français ne sont pas les seuls : Georges W. Bush, Barack Obama, Michelle Bachelet et même Vladimir Poutine ont également pris la pose en costume traditionnel.