Thierry Solère, monsieur web de l'UMP

PORTRAIT Qui est-il?

A.S et D.C

— 

A 36 ans, Thierry Solère est monsieur Internet de l'UMP. Nommé en février 2006 à la Commission Exécutive de l'UMP, il est nommé en juillet 2007 secrétaire national et président de la Fédération Numérique. Proche de Patrick Devedjian, il occupe le poste de vice-président du conseil général des Hauts-de-Seine, un département dans lequel il a grandi.

Troisième sur la liste du maire sortant de Boulogne-Billancourt Pierre-Christophe Baguet, il a réélu élu adjoint au maire de cette ville de la petite couronne au second tour des municipales 2008.

Thierry Solère a un avantage sur ses collègues, il connaît les vrais enjeux du développement de l'économie numérique en France. Selon lui, il faut arrêter de vouloir aborder cette problématique en légiférant à tout va : «La France devrait avoir trois priorités. D'abord, mettre le paquet sur les tuyaux. Nous avons peut-être le pays le plus connecté au haut-débit mais seulement 50% des
foyers sont équipés d'un ordinateur. Et il est faux de dire que le haut-début est accessible partout et développer la fibre optique. Ensuite, il faut faire un effort tout particulier dans l'enseignement pour que tous
les établissements soient correctement équipés. Enfin, nous devons impulser une véritable politique vis-à-vis des administrations pour que tout soit possible en ligne.»