«Charlie Hebdo»: Trois ans après les attentats, Emmanuel et Brigitte Macron sur les lieux dimanche pour les commémorations

HOMMAGE Emmanuel Macron souhaite un hommage sobre sans prise de parole, sur le modèle de celui rendu le 13 novembre…

L.Gam.

— 

Emmanuel et Brigitte Macron, le 13 novembre 2017 lors d'une cérémonie d'hommages aux victimes des attentats du 13-Novembre 2015.
Emmanuel et Brigitte Macron, le 13 novembre 2017 lors d'une cérémonie d'hommages aux victimes des attentats du 13-Novembre 2015. — Etienne LAURENT / POOL / AFP

Emmanuel Macron présent sur chaque lieu où se sont déroulées les attaques des 7, 8 et 9 janvier 2015. D’après une information du JDD, le chef de l’Etat rendra hommage aux dix-sept victimes, trois ans après les attaques meurtrières des frères Kouachi et d’Amédy Coulibaly. Et selon RTL, sa femme, Brigitte Macron, l’accompagnera.

>> A lire aussi : «Charlie Hebdo»: «Les menaces n'ont jamais vraiment cessé», explique Riss

Sur le modèle des commémorations du 13-Novembre, Emmanuel Macron ne devrait pas prendre la parole mais seulement se recueillir sur les lieux des tueries.

Hommages sobres

Le président de la République se rendra dimanche à 11 heures devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, dans le 11e arrondissement de la capitale, où il déposera une gerbe de fleurs. Il fera de même à quelques mètres de là, boulevard Richard-Lenoir, où le policier Ahmed Merabet a perdu la vie alors qu’il patrouillait.

>> A lire aussi : Un proche des frères Kouachi et un «vétéran» du djihad condamnés à 7 et 9 ans de prison

Ensuite, il devrait être Porte de Vincennes, devant l’Hyper Cacher, aux alentours de 12 heures, pour un même hommage sobre.

Brigitte Macron s’affirme

A RTL il y a quelques jours, Brigitte Macron confiait son souhait de rendre plus significatif son rôle à l’Elysée : « une femme aujourd’hui n’a pas à être derrière ». Elle devrait ainsi se tenir aux côtés de son mari et non plus en retrait comme c’était le cas lors des précédents hommages.

>> A lire aussi : Deux ans après «Charlie Hebdo» et l'Hyper Cacher, les victimes de janvier 2015 honorées à Paris

Enfin, l’enquête progresse et selon le JDD, « les juges espèrent achever leurs investigations au printemps 2018 ».