«Pouffiasse», «pute»... Le nouveau porte-parole d'En marche présente ses excuses après des tweets «irréfléchis»

POLEMIQUE Le nouveau porte-parole d’En marche a effacé des milliers de tweets dont certains sont assez compromettants…

M.B.

— 

Au siège de la République en marche à Paris le 18 juin 2017.
Au siège de la République en marche à Paris le 18 juin 2017. — Jacques Witt/SIPA

Il aurait dû éviter de se lâcher sur Twitter. Vendredi, BuzzFeed a exhumé des messages postés par Rayan Nezzar, nommé porte-parole de La République en marche (LREM) la veille.

Professeur d’économie à Paris Dauphine, il s’est livré en 2013 à des commentaires très crus lors de son passage à l'ENA traitant de « poufiasse » une journaliste. Ce message a été supprimé comme 5000 autres depuis sa nomination au porte-parolat de LREM selon les calculs de BuzzFeed. Et pour cause. A en croire Buzzfed qui a exhumé des captures d’écran de tweets effacés, il s’est aussi attaqué à ses adversaires politiques en traitant Marine Le Pen et Jean-François Copé de « pute ».

Vendredi soir, Rayan Nezzar s’est exprimé sur Twitter suite à ces révélations.