Le président de la République Emmanuel Macron a rendu hommage le 23 décembre 2017 dans un communiqué au travail du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie.
Le président de la République Emmanuel Macron a rendu hommage le 23 décembre 2017 dans un communiqué au travail du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie. — Christophe Archambault/AP/SIPA

JUSTICE

Macron rend hommage au travail du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie

Le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie a fermé ses portes jeudi après 24 ans passés à juger de nombreux criminels de guerre...

Emmanuel Macron a rendu hommage samedi « au travail immense réalisé par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) et au courage de tous ceux qui, victimes, témoins, enquêteurs, greffiers, procureurs et juges, ont permis à la justice internationale d’être appliquée », dans un communiqué de l’Elysée.

>> A lire aussi : Tribunal pénal international: Une enquête ouverte après le suicide de Slobodan Praljak en plein procès

Rappelant que le TPIY à La Haye, qui a fermé ses portes jeudi après 24 ans de travail, a jugé de nombreux criminels, dont les chefs de guerre Radovan Karadzic et Ratko Mladic, le président de la République souligne « combien il importe, dans tous les pays européens, de poursuivre (…) un véritable travail de mémoire, essentiel à la construction d’une Europe plus juste et plus démocratique, respectueuse des droits de l’Homme et des libertés fondamentales. »

« Le travail du TPIY montre aussi que la justice internationale poursuit inexorablement son cours », ajoute-t-il. « Ceux qui, partout dans le monde, commettent aujourd’hui des crimes de guerre, et pensent remporter des batailles définitives, devront répondre de leurs actes devant les juges et devant l’histoire. »