Paris 2024: L'Assemblée approuve largement le projet de loi olympique

BUDGET Tous les députés ont soutenu le texte, sauf les Insoumis...

20 Minutes avec AFP

— 

Les anneaux olympiques au Trocadéro, à Paris.

Les anneaux olympiques au Trocadéro, à Paris. — LUDOVIC MARIN/AFP

Les députés presque tous unis par le sport. L’Assemblée a approuvé largement mercredi soir le projet de loi olympique Paris-2024, en dépit des craintes exprimées par certains députés sur les dérogations aux règles d’urbanisme et d’affichage publicitaire pour être prêt à temps et répondre aux exigences du CIO.

Tous les groupes politiques, à l’exception des Insoumis, ont soutenu le texte qui transcrit les engagements pris par la ville de Paris à l’égard du CIO, lequel finance les Jeux à hauteur de 1,4 milliard d’euros, un peu plus du tiers du budget du comité d’organisation (3,8 milliards d’euros en 2024). Le texte, voté à main levée, sera débattu au Sénat début février en vue d’une adoption définitive à la fin du premier trimestre.

La publicité autorisée sur les monuments historiques

Deux points ont concentré les débats : la possibilité, d’une part, de pavoiser d’emblèmes olympiques dès le vote de la loi et jusque 2024 les monuments historiques ou sites classés.

D’autre part, durant trois mois autour des compétitions, l’affichage des sponsors du CIO et des J0-2024 serait exceptionnellement autorisé sur les monuments historiques ou sites classés accueillant des compétitions, et dans un périmètre de 500 mètres autour des lieux.

Mots-clés :