Corse: Gilles Simeoni appelle à une modification de la Constitution

POLITIQUE C’est « la condition sine qua non de l’ouverture d’un espace juridique qui nous permettra de mettre en œuvre des politiques […] indispensables à la prise en compte des intérêts de la Corse »…

20 Minutes avec AFP

— 

Gilles SImeoni
Gilles SImeoni — Vincent Loison/SIPA

« La Constitution doit être modifiée pour prendre en compte la spécificité de la Corse, de ses attentes et de ses besoins », a lancé ce mercredi matin Gilles Simeoni, leader nationaliste autonomiste corse, au micro de BFMTV/RMC.

« L’inscription de la Corse dans la Constitution est la condition sine qua non de l’ouverture d’un espace juridique qui nous permettra de mettre en œuvre des politiques […] indispensables à la prise en compte des intérêts de la Corse », a poursuivi Gilles Simeoni, répondant au Premier ministre qui avait prévenu la veille que les initiatives de la collectivité territoriale corse devaient être « conformes au cadre constitutionnel » actuel.

>> A lire aussi : A quoi vont ressembler les négociations avec Paris ? «Si le gouvernement ne change pas d'attitude, ça peut mal finir!»