Election du président Les Républicains: Les grandes questions techniques du scrutin

ELECTION Le premier tour de l’élection du président du parti Les Républicains est fixé ce dimanche 10 décembre…

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Collage 20 Minutes/Sipa de Laurent Wauquiez, Florence Portelli et Maël de Calan, candidats à la présidence du parti Les Républicains
Collage 20 Minutes/Sipa de Laurent Wauquiez, Florence Portelli et Maël de Calan, candidats à la présidence du parti Les Républicains — Collage 20 Minutes/Sipa

C'est ce dimanche que se déroule le scrutin pour la présidence du parti Les Républicains. Le vote des adhérents départagera Florence Portelli, Maël de Calan et Laurent Wauquiez, le président de la région Auvergne-Rhône Alpes étant largement favori. Un éventuel second tour est fixé au 17 décembre. 20 Minutes revient sur les principales informations à connaître en ce jour J…

  • Quel est le corps électoral ?

La présidente de la haute autorité du parti, Anne Levade, a précisé lundi matin au siège du parti certains chiffres de l’élection. Ainsi, 234.556 adhérents à jour de cotisation contre 234.908 adhérents en septembre. La raison ? « Au fur et à mesure que nous communiquons avec les adhérents, nous sommes informés de certains décès », a expliqué la responsable.

>> A lire aussi: Reportage: Maël de Calan, «juppéiste dans [s]on ADN» à Nogent-sur-Marne

  • Quel est le taux de participation attendu ?

C’est LA question de cette élection, nombre de responsables du parti pronostiquant mezza voce une faible mobilisation des adhérents du parti. En tout cas, bien moindre que lors des élections internes de 2012 et de 2014, qui avaient atteint respectivement 58 % et 54 % de taux de participation. Pour motiver les troupes, rappelle Le Figaro, le parti a lancé une campagne de mails et de courriers.

Guillaume Larrivé, porte-parole du parti, a refusé lundi de pronostiquer la participation. « La mobilisation sera au rendez-vous des attentes de toutes celles et tous ceux qui veulent reconstruire Les Républicains », a avancé le député de l’Yonne, évaluant la mobilisation de dimanche à « plusieurs dizaines de milliers d’adhérents ». « Cette élection, ce n’est pas la ligne d’arrivée, c’est la ligne de départ de la reconstruction de LR », a-t-il précisé.

>> A lire aussi: Reportage: A Saint-Maur, Florence Portelli veut incarner la voix des militants face «aux écuries»

A 20 Minutes, l’un des candidats à cette élection pronostiquait ces derniers jours environ 80.000 votants, au mieux, car « les militants en ont ras le bol après la séquence électorale de 2016-2017 et les deux défaites à la présidentielle et aux législatives ».

Selon les détracteurs du parti, la participation sera très réduite. Thierry Solère, ex-député LR passé à LREM, a ainsi estimé que seuls les militants les plus conservateurs iront voter. « Laurent Wauquiez ne va pas se faire élire président des Républicains mais président de Sens Commun », en référence au mouvement issu de la Manif pour tous, a-t-il jugé dimanche dernier à Questions Politiques  sur France Inter.

  • Quelles sont les modalités du scrutin ?

Le scrutin électronique va se dérouler pendant 24 heures, entre samedi 20 heures et dimanche 20 heures. Les adhérents pourront voter « d’où qu’ils soient », depuis chez eux ou depuis les 251 lieux de vote où ils peuvent voter dans les mêmes conditions que s’ils étaient chez eux, a assuré ce lundi Anne Levade. Ces lieux de vote sont principalement ouverts en métropole. Pour voter, l’adhérent à jour à cotisation devra s’identifier avec son numéro d’adhérent, puis utiliser un code et mot de passe reçus par courrier. Les résultats du scrutin devraient être proclamés entre 20h30 et 21 heures ce dimanche.

>> A lire aussi: Dans les Hauts-de-Seine, Laurent Wauquiez marche dans les pas de Nicolas Sarkozy

Pour parer d’éventuelles attaques informatiques, des tests de résistance ont été effectués, « des mécanismes de contrôle en temps réel » et un « système de double site » ont été adoptés, a précisé la présidente de la haute autorité de LR.

  • Comment va être surveillé le scrutin ?

Les membres de la haute autorité et les représentants des candidats seront présents au siège de LR pendant toute la durée du scrutin. « Cette présence se justifie par la surveillance du bon déroulement du dispositif et la possibilité de réagir s’il y avait la moindre difficulté. Elle se justifie aussi par le fait que nous aurons pendant ces 24 heures des lignes téléphoniques ouvertes (…) et pouvoir prendre toutes les décisions qui seraient nécessaires pour que les électeurs puissent bien voter. Cela ne préjuge pas de l’éventualité de recours après l’annonce des résultats (…)», a précisé Anne Levade. Des recours pourront être déposés pendant une journée.