VIDEO. Hervé Berville, député et porte-parole LREM, ignore l’existence de la prime de Noël

QUIPROQUO Jean-Jacques Bourdin a cuisiné l’élu qui, malgré ses justifications, n’a pas pu cacher qu’il ne connaissait pas l’aide exceptionnelle de fin d’année…

20 Minutes avec agence

— 

Quiproquo sur la prime de Noël entre le député de La République en marche Hervé Berville et Jean-Jacques Bourdin.
Quiproquo sur la prime de Noël entre le député de La République en marche Hervé Berville et Jean-Jacques Bourdin. — Capture d'Ecran/BFM TV

Hervé Berville ne connaît sans doute pas ce qu’est la prime de Noël. Invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFM TV ce lundi matin, le député La République en Marche de la 2e circonscription des Côtes-d’Armor, également porte-parole de son parti à l’Assemblée nationale, s’est en effet montré gêné sur le sujet.

« Je n’ai pas de prime de Noël »

« Moi je n’ai pas de prime de Noël en tant que député », a ainsi répliqué Hervé Berville à Jean-Jacques Bourdin, qui lui demandait si le gouvernement allait reconduire la prime de Noël.

>> A lire aussi : VIDÉO. Le face-à-face de Myriam El Khomri avec Jean-Jacques Bourdin détourné

Pendant une minute et demie, le journaliste a invité l’élu à s’exprimer sur cette somme d’argent versée au mois de décembre aux Français les moins favorisés. Mais le député s’est contenté de jurer qu’il ne percevait pas ce type d’aide.

« Vous ne connaissez pas ça ? »

« Vous savez ce qu’est la prime de Noël ? (…) Vous ne connaissez pas ça ? » a demandé à plusieurs reprises Jean-Jacques Bourdin, mettant en avant l’ignorance de son invité sur la question. « C’est une aide exceptionnelle destinée à aider les familles les plus fragiles en la période des fêtes », a fini par préciser le journaliste, lisant lui-même ses notes.

>> A lire aussi : «L’Emission politique». Une figure de la France insoumise saisit le CSA contre France 2

« Mais vous me parliez des députés, c’est pour ça », a expliqué Hervé Berville pour se justifier, affirmant qu’il connaissait en fait l’existence de ce coup de pouce avant de s’interroger à voix haute sur la source exacte de cette aide.