Strasbourg: La Société générale ferme son compte, un député européen du FN porte plainte

EXTREME DROITE Au lendemain de l'annonce similaire du Front national, le député européen strasbourgeois Jean-Luc Schaffhauser a décidé, avec sa femme, de déposer plainte contre la Société générale après la fermeture de leurs comptes...

B.P. avec AFP

— 

Jean-Luc Schaffhauser était candidat aux municipales de Strasbourg en 2014.
Jean-Luc Schaffhauser était candidat aux municipales de Strasbourg en 2014. — G. Varela \ 20 Minutes

Même réaction que le Front national par la voix de sa présidente, la veille. Ce jeudi, le député européen strasbourgeois du parti d’extrême droite Jean-Luc Schaffhauser et sa femme ont annoncé par l’intermédiaire de leur avocat à l’AFP leur intention de déposer plainte contre la Société générale, après la fermeture de leurs comptes en banque.

>> A lire aussi : Quel est le problème entre le FN, Marine Le Pen et les banques?

Les deux Alsaciens estiment que la Société générale a décidé le 20 octobre de « rompre leurs relations contractuelles (…) sans motifs ni justifications », 42 ans après l’ouverture du premier de leurs comptes. La plainte pour discrimination « en raison des opinions et de l’affiliation politique » doit être déposée contre la banque et son patron Frédéric Oudéa.

Plusieurs comptes du FN fermés par la banque française

« Quelles que soient les arguties que la Société générale tentera d’employer contre Jean-Luc Schaffhauser, ils ne pourront jamais justifier la fermeture du compte de son épouse qui n’a rien à voir avec les activités politiques et professionnelles de son mari », a ajouté l’avocat de l’ancien candidat aux municipales à Strasbourg et sa femme, Me Goldnadel.

Elu au conseil municipal strasbourgeois et également consultant international en parallèle, Jean-Luc Schaffhauser était apparu en 2014 comme intermédiaire dans l’obtention par le FN d’un prêt de 9 millions d’euros auprès d’une banque russe en 2014. Cette semaine, le FN s’est vu demander de clôturer ses comptes par la Société générale.