Budget logement: «Pas question» de «revenir sur la baisse des APL» affirme Matignon

LOYER Le gouvernement a en revanche proposé que la baisse soit étalée sur trois ans…

20 Minutes avec AFP

— 

« L'exécutif va officiellement abandonner la baisse couplée des aides au logement et des loyers perçus par les organismes HLM », avait affirmé plus tôt BFM Business.
« L'exécutif va officiellement abandonner la baisse couplée des aides au logement et des loyers perçus par les organismes HLM », avait affirmé plus tôt BFM Business. — ALLILI MOURAD/SIPA

Il n’est « pas question », pour l’exécutif, de « revenir sur la baisse des APL », contenue dans le projet de loi de finances voté en première lecture à l’Assemblée, a indiqué ce lundi Matignon. Les services du Premier ministre « démentent » l’information de BFM Business selon laquelle le gouvernement renonce à la baisse des APL (aides personnalisées au logement) comprise dans le budget 2018.

La baisse des loyers devra permettre de n’avoir aucun perdant

« Le gouvernement a engagé depuis plus d’un mois un dialogue approfondi avec l’ensemble des acteurs du logement social ». « Cette discussion se poursuit et il n’est pas question de revenir sur la baisse des APL, en rappelant que la baisse des loyers concomitante permettra de ne faire aucun perdant chez les locataires », selon la même source.

>> A lire aussi : Calcul des APL: Les aides réduites de 5 euros mensuels, de futures diminutions possibles par arrêté

« Pour accompagner les bailleurs sociaux, le gouvernement a d’abord défini un paquet supplémentaire de prêts via la Caisse des dépôts à hauteur de six milliards d’euros ». La discussion avec l’Union sociale pour l’habitat se poursuit sur le rythme de baisses des loyers couplées à la baisse des APL.

Le gouvernement a proposé que la baisse soit étalée sur trois ans pour qu’en parallèle le paquet de prêts se déploie et que les HLM engagent des transformations structurelles », a rappelé Matignon, en référence à un amendement gouvernemental au projet de budget adopté au début du mois à l’Assemblée nationale.