Accusations de harcèlement au FN: Marine Le Pen réfute en bloc les accusations du «Monde»

FRONT NATIONAL « Il ne s’agit pas de harcèlement, mais de séparations de deux couples qui se sont mal passées », s’est défendue la patronne du FN…

H. B.

— 

Marine Le Pen, présidente du Front national.
Marine Le Pen, présidente du Front national. — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Malaise au Front national. Dans un article publié par Le Monde ce samedi, plusieurs collaboratrices du parti d’extrême droite ont raconté avoir saisi la justice pour des cas de harcèlement ou de violences au sein du parti.

Axel Loustau, militant du Front national et proche de Marine Le Pen, a notamment été accusé d’avoir harcelé et menacé une ancienne militante du parti entre 2015 et 2016. « Il ne cesse de me menacer, moi et ma famille. Il a opéré un vrai harcèlement moral afin que je ne puisse être embauchée », aurait affirmé la jeune femme aux enquêteurs. Cette affaire aurait été passée sous silence au sein du parti d’extrême droite, précise Le Monde.

« Pas de harcèlement », mais des problèmes de « vie privée »

Invitée de l’émission Dimanche en politique sur France 3, Marine Le Pen a rejeté en bloc les révélations du quotidien. « J’ai trouvé l’article du Monde profondément scandaleux (…) Il ne s’agit pas de harcèlement, mais de séparations de deux couples qui se sont mal passées », a affirmé la députée frontiste, estimant que cette affaire relevait de la vie privée. « Dans un des deux cas, c’est même le trésorier d’un président du groupe du FN qui est allé au commissariat avec la jeune femme pour l’accompagner dans sa plainte », a ajouté la présidente du FN.

>> A lire aussi : Qui fait partie de la galaxie de Le Pen?

« Je ne suis pas conseiller conjugal des couples qui se quittent de façon plus ou moins de sympathique et je ne suis pas là non plus pour régler les problèmes des gens qui s’engueulent au sein du FN (…) Car si je faisais ça, il me resterait peu de temps pour défendre la France et les Français », a également déclaré Marine Le Pen, qui a fait part de son intention de porter plainte contre Le Monde.