Ouragans Irma et Maria : Edouard Philippe en tournée aux Antilles deux mois après

RECONSTRUCTION Avant de se rendre à Saint-Martin et Saint-Barth lundi, Edouard Philippe a atterri en Martinique dans la nuit de vendredi à samedi...

20 Minutes avec AFP

— 

Des travaux de déblayage sur l'île de Saint-Martin, massivement détruite par l'ouragan Irma.
Des travaux de déblayage sur l'île de Saint-Martin, massivement détruite par l'ouragan Irma. — SIPA

Trois jours aux Antilles. Edouard Philippe a débuté un voyage marathon de trois jours sur l’île de la Martinique dans la nuit de vendredi à samedi, avant de prendre le chemin de la Guadeloupe dimanche et d’assister à la rentrée des classes partielle sur l’île de Saint-Martin, ravagée par l’ouragan Irma il y a deux mois, comme sa voisine Saint-Barthélémy.

Il est accompagné de cinq membres de gouvernement, dont les ministres Annick Girardin (Outre-mer) et Jean-Michel Blanquer (Education). La tournée antillaise d’Edouard Philippe poursuit une séquence de l’exécutif tournée vers l’outre-mer, avec la visite d’Emmanuel Macron fin octobre en Guyane et l’accord politique trouvé à Matignon jeudi sur l’épineuse question du corps électoral pour le référendum d’indépendance prévu en 2018 en Nouvelle-Calédonie.

Hommage appuyé aux forces de secours

Le Premier ministre commencera sa visite en fleurissant la tombe d’Aimé Césaire, icône littéraire et politique de la Martinique. Il rendra ensuite visite aux quelque 1.000 jeunes engagés volontaires martiniquais du Régiment du service militaire adapté (RSMA), une spécificité ultramarine. Certains d’entre eux avaient été déployés à Saint-Martin dans le cadre des opérations de secours et déblaiement qui ont suivi le surpuissant ouragan Irma (11 morts, plus de 3,5 milliards d’euros de dégâts, selon la collectivité).

>> A lire aussi : Ouragan Irma: Le coût des dégâts estimé à 3,5 milliards d'euros à Saint-Martin

Le locataire de Matignon veut donc profiter de l’étape martiniquaise samedi pour rendre hommage aux forces de secours déployées depuis l’île vers Saint-Martin et mettre en avant la jeunesse dans ce territoire en proie à un rapide vieillissement démographique, selon son entourage.

Rentrée des classes à Saint-Martin

Si le voyage se poursuit en Guadeloupe dimanche, où doit notamment être abordée la question des dommages provoqués par l’ouragan Maria, qui a frappé juste après Irma, le cœur du déplacement du Premier ministre porte sur le retour à la normale et la reconstruction à Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Le président Emmanuel Macron s’était lui rendu sur les îles dévastées juste après Irma.

Comme il s’y était engagé, Edouard Philippe assistera lundi matin à la rentrée scolaire dans une école saint-marinaise. Tous les élèves vont pouvoir reprendre le chemin des classes, même si cinq établissements restent impraticables et qu’un système de rotations matin/après-midi des élèves a dû être mis en place dans certaines écoles.