Direction LREM: Christophe Castaner a officiellement déposé sa candidature

ELECTION Le futur patron de LREM (très probablement Christophe Castaner) sera officiellement élu le 18 novembre prochain à Lyon... 

20 Minutes avec AFP

— 

Christophe Castaner
Christophe Castaner — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a annoncé avoir déposé officiellement ce jeudi sa candidature pour la direction de La République en marche, une élection où il sera selon toute vraisemblance seul en course.

>> A lire aussi : Direction LREM: «Il a une gueule»... Pourquoi Macron a choisi Christophe Castaner (et pas Benjamin Griveaux)

Christophe Castaner a remis ce jeudi son dossier, comprenant notamment les parrainages requis. A trois heures de la fin du dépôt des candidatures, jeudi à minuit, Christophe Castaner était toujours seul en lice pour la fonction de « délégué général », selon la terminologie du parti. Adoubé il y a une semaine par le président Emmanuel Macron, son élection le 18 novembre lors de la Convention du parti à Lyon ne fait guère de doute.

>> A lire aussi : La République en marche a-t-elle un problème avec la démocratie?

La liste de Castaner, dévoilée lundi prochain, ultra-favorite

Trois listes ont en revanche été déposées pour composer le bureau exécutif et une quatrième pourrait l’être avant jeudi minuit, a-t-on appris auprès de La République en marche. Le bureau exécutif, issu du Conseil (le Parlement du parti), est constitué de 20 membres élus le 18 novembre et complété de 10 autres désignés dans un second temps. Il assure « la conduite et l’animation du mouvement », selon les statuts LREM, en fonctionnant comme l’équipe resserrée autour du délégué général.

>> A lire aussi : Direction LREM: Macron cherche à débusquer la taupe à l'origine de fuites

La liste élaborée par Christophe Castaner sera évidemment ultra-favorite. Sa composition a été tenue secrète avant d’être validée vendredi par le Conseil d’administration du parti, puis d’être officiellement dévoilée lundi. Une autre baptisée « En Marche citoyens » a, elle, été déposée en suivant « l’idée de départ d’Emmanuel Macron : porter des personnalités de la société civile aux plus hautes marches du parti », selon Nadia Armogathe, une des représentantes de cette liste, interrogée par l’AFP.