Légion d’honneur: Macron va imposer de nouvelles règles pour réduire le nombre de personnalités décorées

DISTINCTION Le chef de l’État entend « revaloriser » la plus haute distinction nationale…

H. B.

— 

Le président de la République Emmanuel Macron.
Le président de la République Emmanuel Macron. — LUDOVIC MARIN / POOL / AFP

La plus haute distinction française va faire l’objet d’une profonde réforme. Emmanuel Macron va présenter ce jeudi, en Conseil des ministres, de nouvelles règles concernant l’attribution de la Légion d’honneur. Le chef de l’Etat souhaite désormais réserver cette récompense à ceux qui ont fait preuve de mérite, révèle Le Figaro qui a eu accès aux mesures.

« Les prochains contingents vont fondre, il est ainsi demandé à l’ensemble des ministres, qui ont la responsabilité d’identifier les lauréats possibles, de ne pas proposer plus de 600 personnes à décorer » pour la traditionnelle promotion du 1er janvier, détaille Le Figaro. Les noms proposés devront ensuite recevoir une double approbation, celle du Conseil de l’ordre de la Légion d’honneur et celle du président de la République.

Les citoyens pourront proposer des noms

Le chef de l’Etat souhaite aussi mettre fin aux promotions automatiques. Les ambassadeurs, anciens ministres et même les militaires, qui représentent 40 % des décorés, vont être impactés par cette mesure. La Légion d’honneur n’est pas « un témoin d’usure, mais une marque d’engagement », a rappelé  l’Elysée.

>> A lire aussi : Cinq choses que vous ignorez (sûrement) sur la Légion d’honneur

Le président de la République veut également « redonner vie » à « l’initiative citoyenne ». Chaque citoyen pourra proposer un nom de personne à décorer en fournissant en préfecture un dossier biographique et 50 signatures de « citoyens majeurs ». Une nécessité de s’adapter au « temps moderne », fait valoir la présidence de la République.